122 morts en RDC en raison de l’épidémie de fièvre Ebola

101
AFP

L’épidémie de fièvre à virus Ebola qui touche l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 122 morts, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Quatre nouvelles victimes sont mortes de la maladie dans la ville de Beni (nord de la province du Nord-Kivu), qui a également enregistrés six nouveaux cas confirmés, selon le ministère congolais de la Santé. Des quatre décès, trois sont «communautaires» (hors centre de traitement) et ont été recensés dans le quartier de Butanuka, de même que trois des six cas confirmés.

Deux personnes ont par contré été déclarées guéries, portant en date du 10 octobre à 53 le nombre de personnes guéries depuis le déclenchement de la riposte à l’épidémie d’Ebola, début août. L’actuelle épidémie touche les territoires de Beni et Lubero (Nord-Kivu) et trois localités dans la province voisine de l’Ituri.

Cette épidémie est la dixième qui frappe la RDC depuis la découverte du virus sur son territoire en 1976, mais elle est la première déclarée dans une zone de conflit armé. La riposte est dès lors compliquée par la situation sécuritaire au nord de Beni, fief du groupe armé ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF).