Cordonnerie durable cherche investisseurs

Ph. Le Dispensaire

Remettre au goût du jour l’artisanat tout en promouvant l’upcycling, voici le défi d’une jeune entrepreneuse à la recherche de fond pour sa cordonnerie bruxelloise: ‘Le Dispensaire’

Promouvoir l’économie circulaire tout en valorisant un métier en voie de disparition, voici l’objectif de Camille Labro-Méler, jeune cordonnière de 29 ans engagée dans la slow fashion et le zéro déchet. Souhaitant redynamiser le savoir-faire oublié qu’est la cordonnerie, la jeune femme a pour objectif d’ouvrir ce mois-ci ‘Le Dispensaire’, un atelier – boutique situé au bout de la rue Antoine Dansaert à Bruxelles.

L’objectif ? Restaurer des chaussures et autres objets en cuir comme alternative à la production de nouvelles pièces. L’idée est de se positionner dans une démarche d’upcycling en favorisant notamment les matériaux de réemploi comme matière première. Mais également de suivre l’évolution des innovations des cuirs végétaux et de substituts naturels aux colles chimiques pour les utiliser de manière prédominante dans l’avenir. ‘

 

Le Dispensaire’ souhaite également proposer des pièces à la commande pour éviter une surconsommation. Mais pour donner vie à ce projet, une levée de fonds de 7.000€ a été lancée sur le site Growfunding jusqu’au 15 octobre prochain, date butoir de la récolte.

Plus d’informations sur www.growfunding.be/fr/bxl/ledispensaire