Un «médicane» fait trois disparus et des inondations en Grèce

AFP

Les pompiers grecs recherchent trois personnes disparues sur l’île d’Eubée, au nord-est d’Athènes, alors que le passage depuis samedi d’un «médicane», un cyclone méditerranéen, a provoqué des inondations sur une partie du pays.

Un «médicane» devrait continuer d’affecter la Grèce d’ici demain. Aujourd’hui, face à la poursuite des précipitations, la Protection civile a ordonné dans l’après-midi l’évacuation des habitants le long du fleuve Asopos, près de la localité balnéaire d’Oropos, dans le nord d’Athènes, en face de l’île d’Eubée. Les pompiers ont annoncé avoir reçu depuis l’arrivée samedi du cyclone 1.800 appels à l’aide, pour évacuer des personnes piégées, pomper des sous-sols ou dégager des arbres.

Trois personnes sont toujours recherchées, dont un couple âgé, dont la voiture a été retrouvée emportée par les eaux, et un conducteur dont la passagère a réussi à s’extraire du véhicule lui aussi pris dans une coulée d’eau.

Ces précipitations, doublées de bourrasques de vents, accompagnent le cyclone baptisé «Zorba» par les médias grecs. Les «médicanes» sont de grosses dépressions qui peuvent se former quand la mer est au plus chaud, à la fin de l’été, provoquant des tempêtes et fortes précipitations. Leur fréquence risque de s’intensifier avec le réchauffement des mers induit par le changement climatique, selon les experts.