Coca-Cola pourrait lancer une boisson au cannabis

AFP / Jospeh Eid

Coca-Cola mène des discussions avec le producteur canadien de marijuana Aurora en vue de développer des boissons à base de cannabis, selon Bloomberg.

Les boissons envisagées seraient à base de CBD, ou cannabidiol, une sorte de cannabis « light » utilisé à des fins thérapeutiques. Ce segment est perçu comme très prometteur alors que les activités traditionnelles des producteurs de boissons ralentissent.

« Comme beaucoup d’autres dans l’industrie des boissons, nous étudions de près la croissance un peu partout dans le monde du CBD, un principe non-psychoactif (du cannabis), comme ingrédient dans des boissons destinées au bien-être », a indiqué le groupe. « Ce secteur évolue rapidement », a ajouté Coca-Cola. « Aucune décision n’a encore été prise. »

Le CBD ne provoque pas d’euphorie. C’est le THC, un autre élément actif du cannabis, qui procure cette sensation.

Coca-Cola, qui réagissait à des informations de presse évoquant des discussions avec le groupe canadien Aurora, affirme d’ailleurs « ne pas être intéressé par la marijuana ou le cannabis ».

Reste que la plante suscite actuellement un véritable engouement chez les géants de l’agro-alimentaire, plusieurs d’entre eux faisant le pari que la marijuana sera légalisée dans de nombreux pays à travers le globe dans les prochaines années.

La consommation et la culture du cannabis deviendront déjà légales au Canada le 17 octobre, faisant du pays le premier du G7 à autoriser cette drogue douce.

Constellation Brands, le groupe derrière la bière Corona, a investi 3,8 milliards $ afin d’augmenter sa participation dans Canopy Growth, un autre producteur canadien de marijuana.

Le brasseur Molson Coors Brewing a pour sa part lancé une co-entreprise avec Hydropothecary en vue de commercialiser des boissons au cannabis au Canada. Et Diageo, qui produit la bière Guinness, discute d’une possible collaboration avec au moins trois producteurs de cannabis.