Plus de 100.000 personnes ont participé à la 9e édition de la Fête de la BD bruxelloise

45

Plus de 100.000 personnes ont participé à la 9e édition de la Fête de la BD organisée de vendredi à dimanche à Bruxelles, a annoncé dimanche en fin de journée l’agence régionale du tourisme Visit.brussels. La Fête de la BD a rassemblé plus de 86 stands d’expositions, 250 auteurs et dessinateurs, plus de 400 séances de dédicaces et 17 représentations culturelles étrangères dans le Pavillon international. Les éditeurs du nord du pays étaient largement représentés avec cette année Standaard Uitgeverij, Ballon Media, Stripgids, Pulp deLuxe et Vlaamse Onafhankelijke Stripgilde.
De nombreuses animations ont été organisées dans les chapiteaux installés dans le Parc de Bruxelles et dans les salles de BOZAR. Les festivaliers ont ainsi eu l’occasion d’assister à la projection des Vieux Fourneaux en présence des auteurs de la BD.
À l’occasion des 70 ans d’Alix, les visiteurs ont encore pu découvrir l’exposition « Alix – L’art de Jacques Martin » au Musée Art et d’Histoire du Cinquantenaire.
Le public est de plus venu nombreux au Bozar pour assister au match d’impro « Spirou vs Fluide Glacial: le clash ».
La traditionnelle Balloon’s Day Parade a égayé les rues du centre.
Les visites guidées ont emmené les bédéphiles à pied ou en vélo à la découverte des fresques et clins d’œil BD disséminés dans la capitale. De la Galerie Tintin©Hergé au Centre belge de la BD, en passant par la Galerie Champaka, tous les haut-lieux bruxellois de la bande dessinée ont proposé des expositions originales aux amateurs du genre.
Vendredi, neuf prix ont été remis au Bozar à l’occasion de la deuxième cérémonie des Prix Atomium pour un montant total attribué de 115.000 euros (en espèces ou équivalents). Maurane Mazars a reçu le Prix Raymond Leblanc de la jeune création pour son projet Tanz, Aurélie William Levaux le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Adrien Lemasson le Prix Spirou de l’aventure humoristique pour son histoire « Tim & la fin du monde », Delphine et Anaële Hermans le Prix Atomium de Bruxelles pour « Valérie Zézé: La ballade des dangereuses », Halim le Prix Prem1ère du roman graphique pour « Petite Maman », Clément Oubrerie le Prix Cognito de la BD historique pour « Voltaire amoureux », Jérôme Tubiana et Alexandre Franc le Prix Le Soir de la BD de reportage pour « Guantanamo Kid », Zidrou et Aimée de Jongh le Prix Atomium de la BD citoyenne pour « L’obsolescence programmée de nos sentiments » et Jeroen Janssen le Prix Bronzen Adhemar en bande dessinée néerlandophone.

Source: Belga