Mostra de Venise 2018 : 10 souvenirs dans nos valises

181
Alfonso Cuaron et son Lion d'Or pour 'Roma' (c) La Biennale di Venezia 2018

La 75ème édition de la Mostra de Venise s’est clôturée samedi avec le sacre de ‘Roma’ d’Alfonso Cuarón. En attendant de découvrir les films du festival sur grand – ou petit écran, voici dix souvenirs qu’on ramène de ces dix jours de projections et de rencontres cinématographiques sur le Lido de Venise.

  1. Le film le plus long : ex-aequo

Entre les 2h20 de ‘First Man’ de Damien Chazelle, les 2h34 de ‘Peterloo’ de Mike Leigh, ou les 3 heures de ‘Never Look Away’ de Florian H. Von Donnersmarck (‘La Vie des Autres’), les films cette année ont rivalisé en longévité. Une tendance récente qui ne touche pas uniquement le cinéma d’auteur, quand on voit que le dernier ‘Avengers’ et ‘Gardians of the Galaxy 2’ affichent respectivement 2h40 et 2h20 au compteur…

Tilda Swinton dans ‘Suspiria’

 

  1. Meilleur déguisement : Tilda Swinton dans ‘Suspiria’

Qui de mieux que la fantomatique Tilda Swinton pour incarner la directrice d’une école de danse… et de sorcellerie ? Après ‘Call Me By Your Name’, Luca Guadagnino présentait : ‘Suspiria’, remake de Dario Argento (le père d’Asia), avec aussi Dakota Johnson. Le soir de la projection, une rumeur sur le film circulait : derrière le rôle du vieux Docteur Klemperer, ce serait aussi Tilda, déguisée…. Sortie chez nous le 14 novembre, ce sera l’occasion de vérifier (nous on est persuadés que c’est vrai).

 

Pepe Mujica (en costume bleu) et Emir Kusturica (en chemise bleu foncé) (c) La Biennale di Venezia
  1. Plus grosse émotion : Emir Kusturica et Pepe Mujica

Le réalisateur de ‘Underground’ présentait à Venise son documentaire sur l’ex-Président de l’Uruguay Pepe Mujica. Grand personnage politique, héros de la dictature militaire durant laquelle il fut emprisonné pendant 12 ans, Mujica était aussi présent. Juste après la projection, les deux hommes sont partis de la salle en précipitation. Le directeur de la Mostra Alberto Barbera, a Twitté qu’ils s’étaient cachés dans les toilettes tellement ils pleuraient… (et le public dans la salle était dans le même état).

 

Lady Gaga sur le tapis rouge pour ‘A Star is Born’
  1. Meilleur moment tapis rouge : Lady Gaga

Les fans avaient attendu toute la journée pour voir Stefani Joanne Angelina Germanotta, alias Lady Gaga, sur le tapis rouge de la Mostra, pour présenter son premier grand rôle au cinéma : celui d’Ally dans le remake de ‘A Star is Born’ de et avec Bradley Cooper. L’histoire d’une ascension vers la gloire et d’un amour destructeur, où elle s’avère parfois désarmante de simplicité, sans maquillage et apparats. Si vous êtes fan de la chanteuse, on a aucun doute qu’il vous plaira.

 

‘L’île des morts’ de Benjamin Nuel (France), un des lauréats de la compétition VR
  1. Meilleure innovation : la compétition VR

Venise a beau être le plus vieux festival de ciné du monde, il est à la pointe de l’innovation : depuis deux ans, la petite île du Lazzareto Vecchio devient ‘L’île VR’, où sont présentées les dernières innovations en termes de Réalité Virtuelle, du court-métrage interactif au jeu d’évasion à plusieurs. Un jury de professionnels remet 3 prix : meilleur film, meilleure expérience VR, et meilleur ‘storytelling’ (mise en récit).

 

Aisling Franciosi (Game of Thrones) est l’héroine de ‘The Nightingale’
  1. Plus gros moment #metoo : The Nightingale de Jennifer Kent

Seule femme sur 21 films en compétition : Jennifer Kent avec ‘The Nightingale’. Attention les yeux, spoilers : mi-film d’horreur mi-western, ce film très violent raconte l’histoire d’une Irlandaise et un Aborigène, qui dans l’Australie coloniale de 1825, entament un voyage vengeur contre les officiers Anglais qui ont tué leur famille. Adoré par les uns, détesté par les autres, le film a fait l’objet d’insultes sexistes lors de la projection presse. S’en est suivi un tollé sur les réseaux sociaux, et le coupable a vu son accréditation révoquée. ‘Face à l’ignorance, il est essentiel d’adopter un sentiment de compassion et d’amour‘ a répondu la réalisatrice, questionnée sur le sujet.

 

Willem Dafoe en Van Gogh dans ‘At Eternity’s Gate’
  1. Meilleures performances : Olivia Colman et Willem Dafoe

Jusqu’ici connue pour ses rôles sur petit écran dans ‘Broadchurch’ et ‘The Crown’, Olivia Colman a fait hurler de rire les festivaliers dans le rôle de l’excentrique reine Anne d’Angleterre dans ‘The Favourite’ de Yorgos Lanthimos (‘The Lobster’). Côté interprétation masculine, le favori était Willem Dafoe, qui avec une barbe rousse et un regard fiévreux, incarnait le peintre Vincent Van Gogh dans le biopic ‘At Eternity’s Gate. On ne s’y est pas trompés.

 

  1. Plus grosse déception : ‘Buster Scruggs’ des frères Coen

A la base prévu comme une série, les frères Coen ont finalement remonté ‘Buster Scruggs’ pour en faire un film de 2h13. Mais est-ce vraiment un film ? Collection d’histoires séparées ayant pour décor le Far West américain, cette ‘Ballade’ aux airs de déjà-vu, malgré quelques bons moments, nous a franchement déçus.

 

(de g. à dr.) Reda Kateb, Fianso et Matthias Schoenaerts pour ‘Frères Ennemis’
  1. Meilleure interview : Matthias Schoenaerts et Reda Kateb

Ils sont ‘Frères Ennemis’ dans le film, mais en vrai, Matthias Schoenaerts et Reda Kateb (‘Django’) s’amusent ensemble comme des gamins. Avec le rappeur Fianso, également au casting, ils nous ont parlé de leur complicité et des scènes difficiles du film. A lire début octobre dans Metro !

 

  1. Le film le plus émouvant : Roma d’Alfonso Cuarón

Le réalisateur de ‘Gravity’ s’est inspiré des femmes de son enfance pour raconter l’histoire d’une famille mexicaine dans les années 70. Tant sur le fond que sur la forme, ‘Roma’ est un film bouleversant, qui a séduit festivaliers et jury. Sans surprise, le président Guillermo del Toro a décerné le premier prix à celui qui est aussi un vieil ami. Avec ce Lion d’Or, c’est aussi la première fois que Netflix gagne un grand festival de cinéma. Et entre ainsi définitivement dans la cour des grands. La suite aux prochains épisodes…

Palmarès Mostra de Venise 2018

* Lion d’or : ‘Roma’ d’Alfonso Cuarón – sortie 12 décembre sur Netflix et au cinéma Palace, Bruxelles

* Grand Prix du Jury : ‘The Favourite’ de Yorgos Lanthimos – sortie salles le 9 janvier 2019

* Prix Spécial du Jury : ‘The Nightingale’ de Jennifer Kent – sortie inconnue

* Meilleure actrice : Olivia Colman dans ‘The Favourite’ de Yorgos Lanthimos – voir grand Prix

* Meilleur acteur : Willem Dafoe pour ‘At Eternity’s Gate’ van Julian Schnabel – sortie inconnue

* Meilleure réalisation : Jacques Audiard pour ‘The Sisters Brothers’ – sortie salles 24 octobre

* Meilleur scénario : Joel & Ethan Coen pour ‘The Ballad of Buster Scruggs’ – sortie bientôt sur Netflix

* Prix Mastroianni du Meilleur espoir : Baykali Ganambarr pour ‘The Nightingale’ de

Jennifer Kent – sortie inconnue

Elli Mastorou