En Thaïlande, un centre conseille les femmes qui se marient avec des étrangers

436
AFP / L. Suwanrumpha

Le gouvernement thaïlandais a ouvert un premier centre pour conseiller les femmes qui se marient avec un étranger, ont indiqué des responsables jeudi à l’agence de presse allemande DPA. Le but est de les aider à éviter de tomber dans des arnaques ou d’être victimes de trafic d’êtres humains.

Le centre, dans lequel des fonctionnaires du gouvernement prodigueront des conseils gratuits, a été inauguré mercredi dans la province de Khon Kaen, à quelque 450 kilomètres de Bangkok, a précisé Chattaporn Ngamkliang, fonctionnaire au ministère du Développement social et de la Sécurité.

« La plupart des Thaïlandaises mariées à des étrangers proviennent de la région du nord-est donc nous avons décidé d’ériger un projet-pilote là-bas », a expliqué ce fonctionnaire. La province de Khon Kaen est l’une des plus pauvres du pays et beaucoup de femmes se marient avec des étrangers pour améliorer leur situation économique.

« Beaucoup de femmes thaïlandaises veulent épouser des étrangers et partent à l’étranger mais elles ne disposent pas d’une connaissance culturelle suffisante. Certaines ont été maltraitées ou attirées dans des escroqueries », a souligné Chattaporn Ngamkliang.