Ramener du sable de Sardaigne pourrait vous coûter très cher

471
AFP / D. Slim

Ramener du sable de Sardaigne est une pratique interdite passible d’une lourde amende comme l’a constaté un touriste italien.

Vous avez pour habitude de rapporter du sable comme souvenir de vos vacances ? Vous allez devoir changer vos habitudes si vous comptez vous rendre en Sardaigne. L’île italienne a en effet infligé une amende de 1000 euros à un touriste italien vivant au Royaume-Uni qui avait ramené du sable de la plage de Géallura, comme le rapporte The Guardian.

Une pratique interdite qui peut coûter entre 500 à 3000 euros pour ceux qui seraient pris la main dans le sac. Pour éviter ce genre de méfait, des vigiles surveillent désormais certaines plages. L’année passée, plus d’une tonne de sable a par ailleurs été saisie à l’aéroport de Cagliari.

« Une affaire sérieuse »

Face à cette situation, l’ambassade d’Allemagne à Rome a décidé de publier un communiqué sur Facebook afin de prévenir ses concitoyens de ce qu’ils encourent. « Ramener du sable est-il interdit ? Ce qui à première vue peut paraître superflu est une affaire sérieuse en Sardaigne. Chaque année, les touristes prennent des tonnes de sable, de pierres et de coquillages comme souvenirs de l’île. Cela représente un dommage environnemental considérable et est donc interdit par la loi », peut-on lire sur le réseau social traduit par Le Point.