Test : Danger Zone 2 – Une simulation de carambolages sur PS4, Xbox One et PC

342

Réunis au sein du petit studio de Three Fields Entertainment, des anciens de « Burnout » reviennent avec un nouveau jeu : Danger Zone 2. 

Depuis sa création en 2014 par trois anciens de Criterion Games (Burnout), le studio Three Fields Entertainment poursuit son petit bonhomme de chemin. Au printemps 2017, la petite équipe proposait un étonnant jeu inspiré du mode « crash » de Burnout : Danger Zone.

Un peu plus d’un an après la sortie de cet opus, la suite débarque déjà sur PS4, Xbox One et PC. Le principe, simple et addictif, n’a pas changé: créer des carambolages monstres en faisant le plus de dégâts possible. Cet opus laisse tomber l’ambiance « crash test » du premier épisode et se déroule au milieu de la circulation, sur des autoroutes et des voies rapides. Il ajoute également de la diversité avec des bolides variés, allant d’une supercar à un camion en passant par une F1.

Si le concept est toujours aussi jouissif et que les graphismes sont jolis, Danger Zone 2 reste trop léger en termes de contenu. Un seul mode de jeu, pas de multijoueur et une durée de vie de quelques heures, c’est faible pour les 20 € demandés. Même si dans l’absolu, Danger Zone 2 est un bon défouloir.

Découvrez le trailer de lancement :

REVIEW OVERVIEW
Danger Zone 2
SOURCERédaction en ligne