Quatre Pussy Riot poursuivis après l’envahissement de terrain lors de la finale

AFP PHOTO / Odd ANDERSEN

Quatre membres du groupe punk politique russe Pussy Riot sont poursuivis par les autorités russes après avoir envahi le terrain dimanche lors de la finale du Mondial de football qui opposait à Moscou la France à la Croatie, annoncent lundi les médias d’Etat.

Des membres des Pussy Riot ont couru sur le terrain du stade Luzhniki de Moscou pour protester contre l’emprisonnement du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov.

« Libérez Oleg Sentsov »

Ce critique féroce de l’annexion par la Russie de la Crimée a été accusé de préparer des attentats terroristes dans la région. « Libérez tous les prisonniers politiques, libérez Oleg Sentsov », a écrit le groupe sur Facebook.

AFP PHOTO / Odd ANDERSEN

Sentsov, connu pour son film « Gamer » en 2011, a été condamné à 20 ans de prison par un tribunal russe, un an après l’annexion. La Russie a occupé et annexé la péninsule de la mer Noire, où se trouve une importante base navale russe, en réponse à l’éviction par l’Ukraine de son président pro-russe. L’annexion a provoqué un tollé du côté occidental et conduit à une série de sanctions contre la Russie.

« Le policier entre dans le jeu »

Les charges retenues suite à cet envahissement de terrain sont la violation du règlement des spectateurs et l’usage abusif d’un uniforme de policier, utilisé pour cette action intitulée « le policier entre dans le jeu ». Le groupe a confirmé que certains de ses membres étaient poursuivis et ont affirmé sur Facebook qu’ils risquent 15 jours de prison.

Le groupe Pussy Riot est devenu célèbre en 2012 lorsque deux de ses membres ont été emprisonnés pendant plus d’un an pour hooliganisme après une manifestation dans une cathédrale de Moscou.

Updates on The Football Field Action. 1. Four Pussy Riot members spent the whole night at the police station (note…

Posted by PussyRiot on Monday, July 16, 2018