Dan Martin s’impose au sommet de Mûr de Bretagne, Van Avermaet toujours en jaune au Tour de France

43
Dan Martin s'impose au sommet de Mûr de Bretagne, Van Avermaet toujours en jaune au Tour de France

L’Irlandais Dan Martin (UAE Team Emirates) a remporté la 6e étape du Tour de France, jeudi, entre Brest et Mûr de Bretagne (181 km). Greg Van Avermaet a conservé son maillot jaune de leader du général. Martin s’est imposé au sommet de l’ascension finale, 2 km à du 6,9%. Il a devancé d’1 seconde le Français Pierre Latour (AG2R La Mondiale) et de 3 l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). Greg Van Avermaet (BMC) a franchi la ligne en 12e position, dans le même temps que Valverde, et conserve la tête du classement général. Les Français Laurent Pichon (Fortuneo), Gaudin, Fabien Grellier (Direct Energie), Anthony Turgis (Cofidis) et le Néo-Zélandais Dion Smith (Wanty-Gobert) ont attaqué dès le premier kilomètre. Les échappés ont compté 6:20 d’avance après une cinquantaine de kilomètres.

Sous l’impulsion de l’équipe Quick-Step Floors, une bordure se formait. La principale victime était le Slovène Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo). Grâce au travail de ses équipiers, Roglic parvenait à réintégrer le peloton, malgré une chute. Les échappés étaient repris juste avant le sommet du premier passage de Mûr de Bretagne, à 16 km de l’arrivée.
C’était alors au Néo-Zélandais Jack Bauer de sortir du peloton. Le coureur de Mitchelton-Scott prenait une dizaine de secondes d’avance.

A 6 km de la ligne, l’un des favoris, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) était victime d’un incident mécanique. Un kilomètre plus loin, c’était au tour de Romain Bardet (AG2R) de connaître un problème. Le troisième du Tour 2017 devait prendre le vélo d’un équipier.

Bauer était repris à 4 km de l’arrivée. Sur la montée finale, Martin, 31 ans, attaquait peu avant la flamme rouge. Il a résisté au retour de Latour pour décrocher la 20e victoire de sa carrière, la deuxième au Tour après la 9e étape de l’édition 2013. Latour prenait la deuxième place, devant Valverde. Julian Alaphilippe est quatrième, Rafal Majka cinquième. Parmi les favoris, Geraint Thomas, Primoz Roglic, Richie Porte, Nairo Quintana et Vincenzo Nibali sont arrivés dans le groupe de Greg Van Avermaet. Chris Froome a perdu 8 secondes, Rigoberto 11. Romain Bardet a concédé 31 secondes et Tom Dumoulin 53.

Au général, Van Avermaet reste en jaune. Thomas s’est rapproché à 3 secondes grâce à une bonification grappillée en cours de route. Van Garderen est troisième à 5 secondes, juste devant Alaphilippe (+0:06). Philippe Gilbert complète le top-5 à 12 secondes.

Vendredi, la 7e étape reliera Fougères à Chartres (231 km). Elle est favorable aux sprinteurs.

Source: Belga