Le tweet du passager d’un train sauve 26 jeunes filles d’un trafic humain

1221

Un seul tweet publié par le passager d’un train en Inde a sauvé 26 jeunes filles des mains d’un groupe de trafiquants d’humains.

Adarsh Shrivastava traversait le Nord de l’Inde en train la semaine dernière lorsqu’il se rendit compte de ce qui se tramait autour de lui. Dans le même wagon se trouvaient 26 jeunes filles, âgées entre 10 et 14 ans, qui agissaient de manière étrange et paraissaient extrêmement nerveuses. Sentant que quelque chose ne tournait pas rond, Adarsh a rapidement posté un tweet s’adressant aux autorités ferroviaires du pays.

«Je voyage actuellement sur Avadh express (19040). En s5. Dans mon wagon se trouvent 25 filles et aucune n’est majeure. Plusieurs d’entre elles sont en train de pleurer et ne se sentent pas en sécurité», a-t-il tweeté, en prenant soin de tagger les autorités compétentes. Un peu plus tard, il a ajouté : «Sujettes à du traffic humain. La gare dans laquelle je me trouve est Hari Nagar, la gare suivante est Bagaha et ensuite Gorakhpur. Veuillez envoyer de l’aide. S’il vous plait aidez-les.»

Dans la demi-heure suivante, le Ministère des chemins de fer a alerté les autorités ferroviaires locales. Quelques arrêts plus tard, des policiers en civil seraient montés dans le train, auraient arrêté deux hommes et pris les jeunes filles en garde à vue, selon le Daily Dot. Comme les jeunes filles n’arrivaient à donner aucun détails sur leurs parents ou tuteurs légaux, elles ont été transférées vers des institutions publiques de protection de l’enfance. Ces institutions s’affairent actuellement à retrouver leurs tuteurs respectifs.

Lorsque l’histoire a été rendue publique, Adarsh, l’homme qui les a sauvés, a reçu beaucoup d’éloges sur les réseaux sociaux. En réponse, il leur a simplement dit : «Merci mais en tant que citoyen de l’Inde, c’est notre responsabilité d’aider les autres».