Le sport en famille: se défouler tout en resserrant les liens

518
Ph. D.R

Passer plus de temps en famille pour améliorer la complicité tout en faisant du sport, c’est le concept imaginé par une étudiante belge. Un moyen de sortir de chez soi et de retrouver une activité sportive avec les enfants qui devrait plaire aux parents débordés.

L’arrivée d’un enfant bouleverse une vie et les activités quotidiennes qui la constituent en sont forcément impactées. Sport, sortie… il devient souvent difficile de trouver du temps pour soi. Et si la solution était de concilier vie familiale et sportive? C’est l’idée lancée par Linesay Pantelos, 23 ans, étudiante en master de gestion, avec spécialité entrepreneuriat, à l’Université de Namur. «Le sport a toujours été une passion pour moi mais j’ai été frustrée de ne pas pouvoir faire du sport en famille alors que mon père en faisait à haut niveau», explique-t-elle.

Un moment en famille

La jeune femme a donc décidé de suivre une formation d’instructeur fitness et de lancer «FamilyMoov». Un concept permettant aux familles de faire du sport tous ensemble «et des activités autres que de rester devant un écran, aller au cinéma, etc.», rajoute-t-elle.

«Il n’y a pas de limite. On peut venir avec deux enfants, ou trois… Ils peuvent être entre enfants ou avec leurs parents», explique la jeune femme qui accepte les petits qu’à partir de l’âge de trois ans afin de faciliter la communication et la participation au coaching partagé.

Des activités diverses pour tous

Différents sports seront ainsi proposés au fil des séances comme de la danse, par exemple. «C’est comme un cours collectif où il y a des options pour que chacun s’y retrouve. Une façon de s’adapter autant aux enfants, qu’aux parents ou qu’aux personnes âgées», explique-t-elle. «La performance sportive n’a plus lieu dans le sens où l’on fait du sport simplement pour s’amuser et pour renforcer les liens familiaux ou tout simplement passer un moment ensemble», précise Linesay Pantelos.

Ça a été notamment le cas lors du premier atelier le 24 juin dernier qui a déjà séduit six familles. Deux séances d’une heure d’exercice de remise en forme ont ainsi été proposées en collaboration avec la salle de sport Play2Move à Nivelles. «L’objectif n’est pas forcément de chercher des gens sportifs mais ceux qui n’ont plus le temps de faire leur sport depuis qu’ils ont des enfants pour les amener à bouger un petit peu», rajoute-t-elle.

Pour les prochains cours, Linesay Pantelos souhaite proposer ses cours sous forme d’ateliers de découverte durant les grandes vacances avant de lancer concrètement le projet en septembre à raison d’une fois par semaine, les dimanches, dans la même salle. «C’est un jour de la semaine que les parents aiment vraiment bien parce que les familles se lèvent un peu plus tard. Elles peuvent aussi, pourquoi pas, venir avec papy et mamie après le souper», rajoute-t-elle. Si le projet séduit les familles, la jeune entrepreneuse espère pouvoir étendre son idée à toute la Wallonie.

Plus d’informations sur la page Facebook de Moov’ti.