Les trois nouvelles séries télé les plus attendues de l’été

688
Ph. HBO

Parmi le nombre restreint de nouvelles séries qui verront le jour cet été, citons tout de même la nouvelle création de Jean-Marc Vallée, une adaptation de l’univers de Stephen King et la nouvelle série originale Netflix.

Sharp Objects

Après l’excellente «Big Little Lies», le Canadien Jean-Marc Vallée («Dallas Buyers Club») nous propose sa nouvelle réalisation cet été. Cette mini-série de huit épisodes, adaptée du roman de Gillian Flynn («Gone Girl») et écrite par Marti Noxon («UnREAL»), s’annonce très sombre et oppressante. L’actrice Amy Adams («Big Eyes», «Premier Contact») y incarne la reporter spécialisée Camille Preaker, tout juste sortie de l’hôpital psychiatrique, alors qu’elle enquête sur la mort de deux petites filles. Son périple la ramène dans la maison de son enfance où de sombres événements de son passé vont revenir la hanter. Au casting, Amy Adams est accompagnée d’Elizabeth Perkins («Weeds»), Patricia Clarkson («Six Feet Under») et Matt Craven («La Vie de David Gale»). On attend cette nouveauté HBO avec grande impatience!

À partir du 8 juillet sur HBO

Castle Rock

Les dernières adaptations de romans de Stephen King n’ont pas toutes décroché un franc succès. Ici, pas question d’adapter l’une des œuvres du maître de l’horreur mais bien de plonger dans son univers. Produite par J.J. Abrams, «Castle Rock» réunira les thèmes de prédilection ainsi que les personnages chers à Stephen King. L’histoire se déroulera dans la ville fictive du Maine maintes fois évoquée par l’auteur dans ses romans. Devenue le théâtre d’événements dramatiques et terrifiants, «Castle Rock» semble changer ses habitants et les pousser à commettre des actes horribles. Au casting, on retrouvera Bill Skarsgård («Ça»), Melanie Lynskey («Mon oncle Charlie»), Sissy Spacek («Carrie») ou encore Terry O’Quinn («Lost»). Une nouveauté très intrigante…

À partir du 25 juillet sur Hulu

The Innocents

Netflix dévoilera sa nouvelle série fantastique fin août. Destinée aux ados, cette création britannique s’annonce mystérieuse et atmosphérique. «The Innocents» raconte la romance surnaturelle entre deux ados qui prennent la fuite pour pouvoir vivre leur histoire. June possède un grand don: c’est une métamorphe, c’est-à-dire quelqu’un qui a la faculté de changer d’apparence. Les deux jeunes acteurs (Sorcha Groundsell et Percelle Ascott) sont inconnus du grand public mais sont entourés par Guy Pearce («Memento»). La série se déroule dans de superbes paysages norvégiens où l’héroïne partira à la recherche de sa mère. «The Innocents» devrait à la fois surprendre dans son traitement et offrir les ingrédients habituels qui plairont aux jeunes adultes.

Sur Netflix le 24 août