Prison pour un taxidermiste qui empaillait des animaux en danger d’extinction

AFP PHOTO / Roberto SCHMIDT

Un taxidermiste vietnamien qui avait, illégalement, empaillé 7.000 tortues marines – qui sont en danger d’extinction – a été condamné à quatre ans et demi de prison, a rapporté mardi le média d’État.

Hoang Tuan Hai, 46 ans, échangeait ses «œuvres» contre des cigarettes ou de la bière. Il a été arrêté en 2014 et la police a trouvé chez lui quelque 7.000 tortues marines et 800 bénitiers géants, ainsi que du matériel de taxidermie.

Il s’agit de la plus grande collection illégale de tortues marines jamais découverte, selon la justice vietnamienne. Il risquait jusqu’à 15 ans de prison.