Attaque de Liège: le courage de la femme de ménage

Belga / Eric Lalmand

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, a salué le courage d’une femme de ménage de l’athénée Léonie de Waha à Liège. Selon certaines sources, cette femme de confession musulmane a raisonné le tueur et l’a empêché d’aller plus loin dans l’école.

Cette femme a reçu mardi après-midi la visite du Roi accompagné du Premier ministre, Charles Michel, et du ministre de l’Intérieur, alors qu’elle se trouvait à l’hôpital de la Citadelle, en état de choc.

« J’ai été impressionné par la conversation qu’elle a menée avec le terroriste. Elle a été très courageuse et, peut-être, a-t-elle évité plus de victimes dans l’école », a déclaré M. Jambon sur les ondes de Bel-RTL.

Le registre de condoléances est ouvert

C’est à 10h que le collège communal de la ville de Liège a ouvert et signé le registre de condoléances. Les personnes qui souhaitent exprimer leur soutien envers les familles et proches des victimes sont invitées à se rendre à l’Hôtel de Ville.

Une version électronique était déjà disponible depuis mardi soir via le site Internet de la Ville. Des fleurs peuvent être déposées sur l’espace Tivoli ou devant l’hôtel de police (rue Natalis).

La population est également invitée à se rendre sur l’espace Tivoli, où une minute de silence sera observée à 13h. Si l’on ne doute pas que diverses personnalités politiques et locales s’y présenteront, Willy Borsus, ministre-président de la Wallonie, a d’ores et déjà annoncé sa présence.