Deuxième opération d’expulsion d’occupants illégaux à Notre-Dame-des-Landes

81
Deuxième opération d'expulsion d'occupants illégaux à Notre-Dame-des-Landes

Les forces de l’ordre françaises ont lancé jeudi une deuxième opération d’expulsion d’occupants illégaux de terrains initialement destinés à la construction d’un aéroport dans l’ouest de la France, a constaté une journaliste de l’AFP. L’opération, qui se déroule à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, a démarré à 06H00 locales (04H00 GMT) et vise une dizaine de « squats », lieu de vie des militants qui occupent depuis plusieurs années la « zone d’aménagement différé » (ZAD).

Des tirs de grenades lacrymogènes étaient audibles près de la forêt de Rohan et un hélicoptère survole la zone, selon un autre journaliste de l’AFP. Plusieurs barricades ont été érigées sur une route départementale voisine, dont une est en feu.

Le général Gérard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale, est sur place. Il a eu un échange avec les manifestants pour les informer de l’imminence de l’opération qu’il dirige.

« Nous prévenons les personnes en cours de régularisation qu’elles ne sont pas concernées par la manœuvre », a-t-il précisé. « On est là pour expulser les gens (…) qui manifestement ne souhaitent pas régulariser leur situation (…) Ne sont pas concernés ceux dont le dossier (de régularisation de la situation) a été accepté et ceux dont le dossier est en cours d’instruction », a-t-il dit.

Une première opération contre la ZAD avait eu lieu les 9 et 10 avril. Elle avait été lancée par le gouvernement près de trois mois après l’abandon d’un projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Des affrontements avaient alors opposé les forces de l’ordre et les manifestants qui entendent défendre leurs positions. Les heurts avaient fait des blessés parmi les manifestants ainsi que dans les rangs des forces de l’ordre.

source: Belga