En France, des navetteurs peuvent profiter d’un potager partagé avant d’aller travailler

310
Ph. Le Gar'den jardin partagé AIX

Arroser des salades avant de prendre le train ou cueillir quelques tomates en rentrant du boulot, c’est une réalité pour les navetteurs à Aix en Provence, dans le sud de la France, qui ont accès à un jardin partagé à côté de la gare.

Cela fait désormais quatre ans que le Gar’den est installé à quelques mètres de la gare d’Aix-en-Provence, dans le sud de la France. À l’heure actuelle, ce jardin partagé ouvert aux voyageurs et aux navetteurs reste en initiative unique en France.

Le projet de deux étudiantes

Ce projet a été initié par deux étudiantes de l’Institut d’études politiques (IEP) dans le cadre de leur Master. Séduite par l’idée, la SNCF a mis à disposition une parcelle de 100 m² juste à côté de la gare d’Aix-en-Provence, au bout du quai n°1. Baptisé Gar’den, ce jardin partagé est géré par les bénévoles de l’association « Pays d’Aix en transition ». Il comporte un jardin provençal, un potager permaculture et un espace détente pour attendre son train au milieu de la verdure.

Ph. Le Gar’den jardin partagé AIX

Ouvert à tous

Rapidement, la nature a repris ses droits sur ce petit bout de terre entretenu par des jardiniers bénévoles et adaptes de la permaculture. « Dès le début, notre idée a été de permettre à tout le monde de se servir, voyageurs, personnels de la gare… Nous l’avons d’ailleurs affiché à l’entrée du jardin! », a expliqué un membre de l’association au journal local La Marseillaise.

Ph. Capture Vimeo

Dans la pratique, peu de navetteurs osent franchir le cap et se servir gratuitement en fruits et en légumes. Cependant, le gaspillage n’a pas sa place dans ce projet 100 % écologique : le bénévoles récoltent les fruits et les légumes qui n’ont pas trouvé preneurs et organisent des repas entre eux.