L’Otan planche sur une plus grande cohérence de ses activités en Irak en vue du sommet

14

L’Otan planche sur une plus grande cohérence de ses activités en Irak en vue du sommet de juillet, a indiqué mercredi le président du Comité militaire de l’Otan (CMC), le général Peter Pavel, lors de la rencontre entre les chefs d’état-major de la défense de l’Alliance – la première réunion officielle au nouveau siège de l’organisation. Les ministres de la Défense de l’Alliance ont en effet accepté d’élargir la mission d’entraînement et de conseil des forces armées irakiennes à la demande des Etats-Unis. Le général tchèque Pavel, un des plus hauts gradés de l’Otan, a souligné la nécessité de poursuivre les entretiens avec le nouveau gouvernement irakien afin d’oeuvrer à une plus grande cohérence des activités de l’Otan en Irak.

Les Etats-Unis ont exigé des efforts supplémentaires de l’Alliance dans la lutte contre le terrorisme. Lors de la dernière réunion des ministres de la Défense de l’Otan en février, les 29 pays alliés se sont engagés à créer une mission élargie d’entraînement et de conseil en Irak. Elle devra être lancée lors du prochain sommet de l’Otan qui aura lieu à Bruxelles les 11 et 12 juillet prochains avec la participation du président américain Donald Trump notamment.

« Il ne s’agit pas de tuer plus de terroristes. Un tiers de nos discussions aujourd’hui concernait les défis lié au sud. Nous avons élaboré un plan, comme des activités de formations dans la région pour améliorer la capacité de résilience (des forces irakiennes). La gamme des mesures que nous allons prendre est très large et elle satisfait nos partenaires », a assuré le général Pavel, s’exprimant au terme d’une réunion du comité militaire de l’Alliance, instance où siègent les chefs d’état-major de la défense des 29 pays membres de l’Alliance.

Lors de leur rencontre, à laquelle la secrétaire générale déléguée de l’Otan, Rose Gottemoeller et le président du Comité militaire de l’Union européenne, le général Mikhail Kostarakos, ont également assisté, les chefs d’état-major de l’Alliance ont par ailleurs planché sur les priorités du sommet de juillet. « Nous avons abordé la façon dont les militaires vont apporter leur soutien aux objectifs de l’Alliance », a conclu le général Pavel.

Il s’agissait par ailleurs de la dernière réunion du Comité militaire de l’Otan en session des chefs d’état-major de la défense pour le général Pavel après trois années de mandat.

Source: Belga

SHARE