Scandale Facebook: Mark Zuckerberg va s’expliquer au Parlement européen

92
AFP / Justin Sullivan

Le fondateur et CEO du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, a accepté de venir s’expliquer en personne devant les députés européens à propos du scandale Cambridge Analytica, a annoncé le président du Parlement européen, Antonio Tajani.

M. Zuckerberg sera à Bruxelles aussi rapidement que possible, peut-être dès la semaine prochaine, a précisé M. Tajani.

Lors de sa venue, le chef d’entreprise américain rencontrera les présidents des différents groupes politiques de l’hémicycle, ainsi que le président et le rapporteur de la commission des Libertés civiles (LIBE).

L’image de Facebook a été gravement ternie par l’éclatement mi-mars du scandale retentissant Cambridge Analytica, du nom de cette firme britannique liée à la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 aux Etats-Unis, qui a mis la main sur les données de dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook à leur insu.

Antonio Tajani avait, dès le 20 mars et l’éclatement du scandale, invité le CEO du réseau social à venir s’exprimer devant les représentants des 500 millions de ressortissants de l’UE.

Largement mis en cause et accusé de légèreté dans la protection des données personnelles, Mark Zuckerberg s’est excusé à plusieurs reprises, notamment devant le Congrès américain. Il devra désormais s’expliquer devant les élus européens.

Le secrétaire d’État belge à la Protection de la vie privée, Philippe De Backer (Open Vld), a salué l’annonce de la venue de M. Zuckerberg au Parlement européen.