Des experts boycottent les conférences « sans femmes »

101
AFP / Dominique Faget

Une cinquantaine d’hommes du monde universitaire espagnol, notamment des économistes, ont annoncé qu’ils ne participeraient plus aux conférences auxquelles aucune femme experte n’est invitée, dans un manifeste intitulé « pas sans femmes ».

« Les membres de cette liste s’engagent publiquement à ne participer comme intervenants à aucun événement académique ou table ronde de plus de deux intervenants où il n’y ait pas au moins une femme en qualité d’experte », peut-on lire dans ce manifeste.

Parmi les signataires figurent des analystes de nombreuses universités espagnoles et étrangères, de la Banque mondiale ou de la Banque d’Espagne. Plus de 80 experts supplémentaires ont demandé à être inscrits sur la liste, selon le compte Twitter du manifeste qui se présente comme « une initiative collective ».

L’Espagne vit un renouveau du mouvement féministe, qui réclame haut et fort dans les rues l’égalité réelle entre hommes et femmes.

Une exceptionnelle «grève générale féministe» et des manifestations d’ampleur inédite avaient notamment marqué la journée du 8 mars