Le rappeur Flo Rida refuse de rencontrer son bébé atteint d’une maladie grave, la mère de l’enfant demande du soutien

55
Ph - Belga Image

Dans une interview donnée au Daily Mail, la mère de l’enfant de Flo Rida, Alexis Adams, raconte comment le rappeur se comporte avec son fils biologique atteint d’une grave maladie. Flo Rida, qui n’a jamais voulu reconnaître son fils, fait preuve d’une totale indifférence, parfois cruelle envers sa progéniture et sa maladie incurable.

Alexis Adams revient sur son histoire avec le rappeur, sa grossesse à risque difficile et s’exprime sur la façon dont le père biologique de l’enfant, Flo Rida, fait fi de sa paternité.
Cette maman de 34 ans a rencontré le rappeur sur la côte ouest en 2015. Elle affirme qu’au début, ils étaient amis. Puis leur relation est devenue intime, mais pas exclusive, précise Alexis Adams. En 2016, elle découvre qu’elle est enceinte de Flo Rida, de son vrai nom Tramar Lacel Dillard. Ce dernier réagit très mal à cette nouvelle. A partir de ce moment, les relations entre le rappeur et la jeune femme se sont rapidement détériorées.

Ph – Flo Rida

La jeune maman va jusqu’à affirmer que l’artiste a fait pression sur elle pour qu’elle avorte, et a même insulté l’enfant, qui n’est alors même pas encore né. «Il a appelé mon bébé un putain de mauvais enfant, ce sont ses mots exacts», affirme Alexis Adams. Elle raconte que sa grossesse a été très difficile à vivre sans aucun soutien de la part du père. Elle se sentait seule, et n’a eu quelques interactions rapides avec l’artiste pendant la grossesse, avant de perdre tout contact. Aujourd’hui, ils n’interagissent que par l’intermédiaire de leurs avocats. «J’ai décidé de prendre un avocat à cause du manque de communication avec lui et le non-respect dont il faisait preuve», avoue-t-elle. La grossesse a été très stressante pour la jeune femme, qui s’est rapidement sentie isolée. Elle raconte que tout le monde lui demandait où était le père, pourquoi il n’était pas impliqué etc. «Personne de ma famille n’était au courant jusqu’au troisième trimestre de grossesse», explique-t-elle.

Une maladie grave et incurable

Mais le calvaire de la jeune femme ne s’arrête pas là, puisqu’elle apprendra que son enfant est atteint d’hydrocéphalie. C’est une maladie grave et incurable définie par la présence d’eau dans le cerveau. Si les symptômes varient, la maladie se traduit souvent par une déformation de la tête de l’enfant, des nausées, des maux de tête et des problèmes de vision. Le chanteur a été mis au courant de cette maladie, qui faisait de la grossesse de son ex-amie une grossesse à haut risque. Pourtant, il n’a jamais pris de nouvelle pendant la grossesse, ni après.

Alexis a finalement donné naissance à un petit garçon nommé Zohar Paxton, aujourd’hui âgé de 19 mois. C’était un miracle pour elle, qui avait du mal à croire que le bébé serait viable. «J’essayais de ne pas trop m’attacher», affirme-t-elle.

L’avocat de la maman a prévenu Flo Rida de la naissance de son fils par texto, il n’a jamais répondu. La seule fois où père et fils se sont rencontrés, c’est quand Flo Rida a dû se soumettre à un test de paternité (qui s’est révélé positif à 99.9%). Selon les dires d’Alexis Adams, le père biologique n’a pas cherché à établir de contact avec son fils. Il a gardé ses lunettes et lui a tourné le dos. Le mois dernier, l’enfant a subi une lourde opération du cerveau. Flo Rida en a été alerté mais il n’a pas cherché à savoir comment elle s’était déroulée. «Il n’a même pas cherché à savoir si Zohar allait bien» déplore Alexis Adams. «Je trouve ça étrange parce que Flo Rida a toujours été impliqué dans des associations de charité venant en aide aux enfants».

Un soutien financier jugé insuffisant 

La jeune mère a tout de même obtenu une obligation légale pour le rappeur de couvrir les frais d’assurance santé de l’enfant qui a besoin de consulter des médecins spéciaux à New-York, où elle vit désormais avec son bébé. La star du rap verse aussi à la mère une certaine somme tous les mois, pour participer aux frais quotidiens. Ce support financier est loin d’être suffisant pour la jeune mère qui s’occupe seule d’un enfant ayant des besoins très particuliers. Mais pour elle, le côté le plus triste de la situation c’est que l’enfant va manquer d’un père, dont la fortune est estimée à 30 millions de dollars. Pour l’instant, «Zohar est très aimant, il embrasse et câline tout le monde. C’est un bébé très heureux et très social» raconte-t-elle.

Elle rappelle aussi au Daily Mail qu’elle n’est pas la seule dans cette situation, puisque Zohar ne semble pas être le premier enfant biologique du rappeur à ne pas être reconnu. «Clairement Zohar n’est pas le seul et il y a beaucoup de choses dont je ne peux pas parler, mais je suis sûre que la vérité éclatera», conclut Alexis. De son côté, Flo Rida n’a pas souhaité répondre aux médias sur le sujet.

SOURCERédaction en ligne
SHARE