Il risque 2 ans de prison pour avoir donné des Oreo au dentifrice à un SDF

506
Ph. Capture YouTube

Le youtubeur espagnol ReSet risque gros pour sa « blague » faite à un sans-abri. Il avait remplacé la crème d’un biscuit par du dentifrice et avait donné le paquet au SDF.

Kanghua Ren est un jeune Espagnol qui se fait appeler ReSet sur sa chaîne YouTube, qui compte aujourd’hui 1,2 million d’abonnés et cumule 100 millions de vues. En janvier 2017, l’adolescent âgé de 19 ans a réalisé un canular dans les rues de Barcelone. Dans un premier temps, il s’est filmé chez lui en train de retirer la crème de biscuits Oreo pour la remplacer par du dentifrice. ReSet a ensuite remis les biscuits dans leur paquet d’origine qu’il a distribué à un sans-abri qui faisait la manche dans la rue.

« ça l’aidera à nettoyer ses dents »

Rapidement, la vidéo a fait polémique en Espagne et la justification de Kanghua Ren n’a rien arrangé. « Peut-être que je suis allé un peu trop loin. Mais regardez le côté positif, ça l’aidera à nettoyer ses dents. Je pense qu’il ne les a pas nettoyés depuis qu’il est devenu pauvre », avait-il déclaré. Dans une seconde vidéo, il avait également estimé que « les gens prenaient trop à cœur les blagues faites dans la rue à des mendiants ».

Jusqu’à 2 ans de prison et 30.000 € d’amende

Le youtubeur avait ensuite tenté d’acheter le silence du sans-abri victime de son canular en lui donnant 300 €. Quinze mois après les faits, ce canular risque de lui valoir très gros. Suite aux plaintes d’internautes, le bureau du procureur de Barcelone s’est saisi de l’enquête. Selon des documents judiciaires consultés par El Pais et relayé par Le Monde, le jeune Espagnol risque une peine de prison et plusieurs milliers d’euros d’amende. En effet, le procureur a requis deux ans de prison et une amende de 30.000 euros pour violation du respect de l’intégrité morale.

« Une forme grave de harcèlement »

Le conseil municipal de Barcelone s’est constitué partie civile dans cette affaire. Il a estimé qu’il s’agissait d’une forme grave de harcèlement qui mériterait d’aller jusqu’au procès. En attendant d’être jugé, ReSet a reçu l’interdiction de quitter l’Espagne. Après avoir arrêté de diffusé des vidéos pendant un an, il a repris du service sur YouTube le 14 avril dernier en devenant ReSet Gamer et en diffusant désormais ses parties de jeux vidéo.