Le premier cimetière naturel du pays inauguré à Zoersel

194
AFP / P. Seeger

Le premier cimetière naturel de Belgique a été présenté jeudi à Zoersel, en province d’Anvers. Il s’agit d’une « forêt de commémoration » dans laquelle il sera bientôt permis de disperser des cendres ou d’enterrer une urne biodégradable.

L’objectif est de perturber le moins possible l’environnement. Les pierres tombales et toute commémoration qui importune la nature pour marquer le lieu de repos du défunt sont ainsi exclues.

Des cimetières de ce type existent dans d’autres pays européens mais en Belgique, la réglementation doit encore être adaptée. La Flandre l’a fait fin 2016. Les communes peuvent désormais désigner certaines parties du domaine public dans lesquelles des cendres peuvent être dispersées ou des urnes biodégradables peuvent être conservées ou enterrées. La ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), a inauguré le cimetière de Zoersel en plantant le premier arbre symbolique.