Au pied du mur à Salzbourg, le Borussia Dortmund compte sur Batshuayi pour le franchir

197
Au pied du mur à Salzbourg, le Borussia Dortmund compte sur Batshuayi pour le franchir

Salzbourg, qui règne sans partage sur la Bundesliga autrichienne depuis 2014, a commis un véritable crime de lèse-majesté en étendant son territoire au-delà de la frontière austro-allemande le 8 mars. Il a en effet causé la surprise des 1/8e de finale aller de l’Europa League de football en allant s’imposer 1-2 au Borussia Dortmund, généralement considéré comme le numéro deux de la puissante Bundesliga allemande. Même si c’est actuellement le grand rival de Schalke 04 qui occupe le fauteuil de dauphin du Bayern. Cet incontestable exploit ne garantit pas pour autant au club autrichien, l’accès aux quarts de finale de l’épreuve.

Mais il place le Borussia au pied d’un mur au moins aussi haut que celui formé par ses supporters au Signal Iduna Park.

L’équipe de la Rühr qui a échappé au pire grâce à son champion du monde André Schürrle, au match aller, comptera aussi voire surtout, sur son Diable Rouge Michy Batshuayi, auteur d’un doublé au tour précédent contre l’Atalanta Bergame, pour franchir l’obstacle jeudi soir au retour.

L’ancien buteur du Standard et de l’OM a en effet tout de suite trouvé ses marques à Dortmund, et a déjà prouvé sept fois à l’entraîneur italien de Chelsea Antonio Conte, combien il avait eu tort de le clouer sur le banc de touche.

Peter Stöger, ex-joueur et ex-entraîneur de l’Austria Vienne, l’utilise bien davantage et à bon escient au Borussia.

L’Autrichien jouera cependant gros dans son pays jeudi car malgré une série de onze matches sans défaite en championnat (23 points sur 33), il n’a semble-t-il pas encore tout à fait convaincu la direction, qu’il est le remplaçant idéal du Néerlandais Peter Bosz, licencié en décembre.

Le manager français d’Arsenal Arsène Wenger, sur la sellette, jouera par contre pour une fois sur le velours, mais pas trop décontracté quand même, contre l’AC Milan, après la belle option, 0-2, prise à San Siro, dans ce qui passait pour le choc de ces 8es de finale.

L’Atletico Madrid est aussi en très bonne voie grâce à son succès à domicile, 3-0, contre le Lokomotiv Moscou. Il faudra juste composer avec le froid moscovite et des températures de -2 ou -3 degrés dans l’après-midi.

Demi-finaliste contre Ajax la saison dernière, Lyon a également pris une option contre le CSKA Moscou en s’imposant 0-1 en Russie grâce à une tête de son attaquant brésilien Marcelo. L’OL va tenter de confirmer à domicile, d’autant qu’il rêve de la finale dans son Groupama Stadium le 16 mai.

La Lazio Rome se déplace au Dynamo Kiev, où tout reste à faire pour Jordan Lukaku et ses équipiers, en ballotage plutôt défavorable après le match nul, 2-2, concédé à l’Olimpico à l’aller. Entré au jeu à la 74e minute dimanche en championnat d’Ukraine, l’ex-soulier d’or du championnat belge Dieumerci Mbokani est très peu utilisé en Europa League (2 matches, 2 buts).

Enfin Marseille montera sur la pelouse de l’Athletic Bilbao afin de préserver l’avantage que lui a assuré sa victoire, 3-1, à l’aller au Vélodrome.

Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu vendredi à 13 heures.

Source: Belga