Deux élus du Vlaams Belang portent l’écharpe sénatoriale en Chine, sans lien avec leur mandat

99

Deux élus du Vlaams Belang, Filip Dewinter et Anke Van dermeersch, ont arboré l’écharpe sénatoriale fin novembre dernier lors d’une remise de décoration en Chine, provoquant la colère de la présidente du Sénat Christine Defraigne (MR), rapporte vendredi La Libre Belgique. Selon des photos de l’évènement, les deux élus d’extrême droite sont intervenus lors de la cérémonie au nom du Sénat belge, alors que l’assemblée n’a rien à voir avec la remise du prix artistique concerné, lié à une fondation basée à Anvers. L’un des parlementaires concernés est Filip Dewinter qui n’est, de plus, plus sénateur mais bien député fédéral. Dans un échange de courriers entre Christigne Defraigne et Filip Dewinter, la première a rappelé au second qu’en s’attribuant publiquement un titre qu’il n’a pas en réalité, il a enfreint le code pénal.

Dans des courriers aux deux élus, la présidente du Sénat a également invoqué le code de déontologie de l’assemblée: « L’article 3 stipule que les membres du Sénat ne peuvent utiliser leur titre que pour des activités en lien avec l’exercice de leur mandat. »

La Libre relève que dans le cas d’Anke Van dermeersch, ancienne miss Belgique, l’incident est étonnant dans la mesure où cette dernière avait ouvertement déclaré, il y a quelques années, être « favorable à la suppression du Sénat », et estimer que « le système bicaméral n’a pas de sens ».

Source: Belga