Un hôtel ultra-écolo suspendu au-dessus d’un fjord norvégien

384
Photos Snøhetta Plompmozes

Dans le silence glacé du nord de la Norvège, au-dessus d’un fjord du cercle polaire boréal, s’élèvera bientôt un bâtiment hôtelier circulaire qui générera davantage d’énergie qu’il n’en consommera. Ses clients profiteront d’une vue à 360° de son environnement époustouflant.

Premier hôtel dit « à retour d’énergie » construit dans le cercle polaire, cet établissement appelé Svart se révèle à travers des croquis. Sa structure futuriste en forme d’anneau s’élève sur pilotis au-dessus du Holandsfjorden, créant l’illusion d’un bâtiment flottant.

Selon les développeurs du projet, l’hôtel consommera 85% d’énergie de moins qu’un hôtel traditionnel, mais il sera également auto-suffisant puisqu’il générera sa propre électricité.

Le projet est l’oeuvre collaborative d’Arctic Adventure of Norway, de Snøhetta, de Powerhouse Collaboration et de leur partenaire local Vitar AS.

La forme circulaire du projet est originale d’un point de vue architectural mais ce choix est loin d’être anodin. La forme en question sert à optimiser l’accumulation d’énergie solaire, utilisée pour approvisionner l’hôtel.

L’été, les panneaux solaires qui équiperont le toit retiendront l’énergie du soleil de minuit. L’hiver, les portes vitrées absorberont autant de lumière naturelle et d’énergie thermale que possible.

Le principal matériau de construction reste le bois. L’usage de l’acier et du béton est maintenu à son strict minimum.

Aurores boréales

En plus d’offrir une vue panoramique sur le glacier Svartisen qui se dresse au loin, le Svart sera un point d’observation privilégié des aurores boréales. Les activités de randonnées, pédestres ou cyclotouristes, de kayak et de navigation divertiront par ailleurs les clients.

Le mot « Svart » signifie « noir » en norvégien, une référence à la glace du Svartisen. En profondeur, elle est si bleue qu’elle en paraît noire. L’ouverture de l’hôtel est prévue en 2021.

Svart est le dernier projet hôtelier de luxe à propulser les voyageurs intrépides aux frontières du monde.

Le mois dernier, le Sheldon Chalet a ouvert ses portes au sommet d’un glacier de l’Alaska, à 6.000 pieds au-dessus du niveau de la mer. À 2.300$ la nuit, ce luxueux chalet dépense sans compter pour contenter ses clients fortunés. Riches fourrures, majestueuses cheminées, cuisines entièrement équipées, saunas, pont d’observation et même chef à domicile : rien n’a été laissé au hasard.