Plus de 5.000 morts sur les routes de l’UE à cause de l’alcool

128
Plus de 5.000 morts sur les routes de l'UE à cause de l'alcool

Plus de 5.000 décès sur les 25.000 morts sur les routes de l’Union européenne sont liés à l’alcool, selon un nouveau rapport de l’organisation européenne de la sécurité routière European Transport Safety Council (ETSC). L’organisation demande notamment aux Etats membres de rendre obligatoire les alcoolocks dans les camions et bus. Si les décès sur la route liés à l’alcool ont baissé, ils représentent encore 5.000 morts par an. En Belgique, selon l’ETSC, les accidents mortels liés à l’alcool ont baissé plus vite (-7%) que les autres accidents où l’alcool n’était pas impliqué. Mais, l’alcool au volant reste un grand problème en Europe, selon l’ETSC.

En 2016, on a recensé 25.600 morts sur les routes, dont un quart était lié à l’alcool.

« L’UE est la région du monde où l’on consomme le plus d’alcool. Cela reste un problème significatif de sécurité routière et il faut donc une approche spéciale des décideurs politiques », lit-on dans le rapport.

L’ETSC demande un renforcement des contrôles. Selon elle, la police de beaucoup d’Etats membres ne contrôle suffisamment pas la consommation d’alcool au volant et de nombreux conducteurs ne mesurent pas le risque qu’ils prennent en roulant sous l’effet de l’alcool.

L’ETSC demande une tolérance zéro pour conduite sous influence, l’instauration d’un taux de 0,2 pour mille et une meilleure sensibilisation. L’organisation cite notamment comme exemple la campagne BOB en Belgique comme bon outil de sensibilisation.

Enfin, l’ETSC demande l’installation obligatoire d’alcoolocks dans les bus et camions.

Source: Belga