Rififi autour des chiffres flamands des surfaces boisées

73

Les autorités flamandes rapportent depuis des années, au niveau européen, des chiffres plus bas sur l’étendue des forêts, que ceux que la ministre de l’Environnement Joke Schauvliege (CD&V) ne communique au public. Le parlementaire flamand Bruno Tobback (sp.a), qui a requis les chiffres, parle d’une « double comptabilité », rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad mercredi. Les données transmises par la Flandre à l’agence européenne pour l’environnement font état d’une superficie de bois et forêts qui a varié depuis 1989 (année de référence pour l’Europe) entre 152.000 et 160.900 hectares. Pour 2016, il est question de 153.900 hectares en Flandre.

Le chiffre est cependant inférieur à ce que la Flandre communique en interne sur base de son propre « indice des forêts », ces 5 dernières années. « Par exemple, la ministre a indiqué en 2013 qu’il y avait 185.000 hectares boisés en Flandre, alors que 157.000 hectares ont été déclarés à l’Europe pour cette année. En fin d’année dernière, l’Agence nature et forêt a communiqué qu’il y avait selon la nouvelle méthode de calcul quelque 164.000 de forêts en 2015. C’est 10.000 hectares de plus que ce qui a été rapporté à l’Europe », indique Bruno Tobback.

Le cabinet Schauvliege rétorque qu’on compare là des « pommes avec des citrons ». « Les chiffres pour l’Europe sont générés d’une autre manière. La surface d’un bois doit comporter minimum 0,5 hectare, on ne compte donc pas les arbres dans les parcs et jardins ».

Source: Belga