Disney lancerait son Netflix à l’automne 2019

188
AFP / R. Beck

La plateforme SVOD de Disney serait prête pour l’automne 2019, selon des informations récoltées par le site américain Deadline. Lancé dans un premier temps aux Etats-Unis, le service en streaming s’étendrait par la suite en dehors des frontières américaines.

A l’heure où les téléspectateurs américains préfèrent s’abonner à une plateforme SVOD (Netflix, Amazon Prime, Hulu…) qu’au câble (où Disney est très présent via une multitude de chaînes, notamment jeunesses), le groupe aux grandes oreilles travaille depuis plusieurs mois à créer son propre service de streaming.

Selon Deadline, le résultat arriverait aux Etats-Unis à l’automne 2019 et plus tard dans le reste du monde avec comme objectifs, du moins pour sa première année d’existence, de proposer aux abonnés quatre à cinq films originaux et autant de séries télévisées inédites par an.

Du contenu de son catalogue

Pour cela, Disney puisera allègrement dans son propre catalogue, déjà bien nourri, et comptera également sur ceux de ses multiples filiales, notamment Pixar, LucasFilms et Marvel, que la firme rapatriera sur son service SVOD et rendra exclusifs. Mais que les abonnés de Netflix se rassurent, les séries Marvel qui y sont déjà proposées, à savoir « Daredevil », « Jessica Jones », « Luke Cage », « Iron Fist » et « The Defenders », resteront dans son giron. En ce qui concerne le catalogue de la Fox (« X-Men », « Deadpool », « Avatar »…), que Disney a racheté en décembre dernier pour plus de 50 milliards de dollars, son utilisation demeure encore floue.

De nouveaux « Star Wars », « Monstres et Cie » et « High School Musical »

Concrètement, la future plateforme proposerait une programmation conforme à l’image de marque que Disney s’est forgée au fil des décennies, à savoir familiale. Aucun film classé R (interdit au moins de 17 ans sans l’accompagnement d’un adulte) ne sera proposé. Ce genre de programmation sera réservée à Hulu, service similaire qui appartient désormais en partie à Disney.

Parmi les films en préparation figurent « Noelle » avec Anna Kendrick en fille du Père-Noël, Bill Hader et Shirley MacLaine, la comédie familiale « Magic Camp », « Stargirl », une adaptation de « The Paper Magician », trilogie de Charlie N. Holmberg sur des apprentis sorciers, de nouvelles versions de « Don Quichotte », « La Belle et le Clochard », « Merlin l’enchanteur » ou une adaptation de « Timmy Failure » réalisée par Tom McCarthy (« Spotlight »). Du côté des séries télévisées, Disney prévoit un spin-off de « High School Musical » qui avait révélé Zac Efron, un dérivé de « Monstres et Cie », un Marvel en prises de vue réelle ainsi qu’une série tirée de l’univers « Star Wars ».

Spécialisé dans le sport

Le prix de ce service n’a pas encore été communiqué. Disney se lancera dans l’aventure de la SVOD dès ce printemps avec ESPN Plus, un service de streaming spécialisé dans le sport. Ce dernier promet de retransmettre 10.000 événements sportifs chaque année pour 4,99$ par mois.