3ème édition pour la Comic Con Brussels et ses cosplayers

211
Belga / N.Maeterlinck

Ce week-end la Comic Con Brussels prendra ses quartiers dans les quatre halls de Tour&Taxis. Pour cette 3ème édition, les organisateurs espèrent faire mieux que les 25.000 spectateurs de l’année passée. Grand-messe des passionnés de la geek culture, l’événement entend bien surprendre.

Si ce week-end vous tombez sur Dark Vador ou Freezer, ne paniquez pas, c’est tout à fait normal. Car c’est ce samedi que débutera la 3ème édition de la Comic Con Brussels. Les organisateurs accueilleront cette année les visiteurs dans les quatre halls de Tour&Taxis. «L’ADN de Comic Con Brussels est l’ADN d’un monstre hybride qui rassemble tous les éléments de la Geek culture: manga, comics, cosplay, gaming, movies, dessins animés, littérature, collectibles… C’est la grand-messe pour tous ceux qui aiment la pop culture européenne, asiatique et américaine», explique Sven Naudts, l’un des organisateurs de la Comic Con. Pour cette édition, l’événement veut parier sur les interactions avec le public. «Nous misons de plus en plus sur le côté interactif et actif. Il y aura donc de plus en plus d’activités ou les gens peuvent participer activement: La Laser Tag Arena, le workshop de combat de sabre de Miltos Yerolemou(l’acteur qui joue Syrio Forel dans Game Of Thrones), la Lightsaber Academy, Drone Racing, Wand Waving Class, le Walking Dead Square…», énumère Sven Naudts.

Le Cosplay à l’honneur

Fort de son succès et de ses 25.000 spectateurs de l’année passée, la Comic Con espère que l’ajout d’un hall d’exposition gonflera encore le nombre de visiteurs. Mais comme chaque année, tous les regards seront tournés vers les cosplays. «Le cosplay c’est le cœur de chaque convention! Le mot cosplay est un mot-valise composé de Costume et Play, les vrais cosplayers créent leurs costumes eux-mêmes jusque dans les détails et jouent le rôle du personnage qu’ils représentent. Mais le cosplay est naturellement ouvert à tout le monde!», raconte l’organisateur. Les cosplayers devront néanmoins respecter quelques règles dans et en dehors de l’exposition. Par exemple, si les «armes» sont souvent abondantes dans les cosplays, celles trop réalistes ou véridiques seront interdites. Malgré des contrôles draconiens, Sven Naudts l’assure: «il ne s’est jamais rien passé».

Mais la Comic Con, c’est aussi des invités issus des plus grands succès de la science-fiction. Pour cette édition, figurent pour Star Wars Anthony Daniels, qui a incarné le droïde C-3PO, et Jeremy Bulloch, qui a joué le célèbre chasseur de primes Boba Fett. Pour Game of thrones, Miltos Yerolemou, l’instructeur d’Ayra, fera face à Richard Brake, le roi de la nuit. Et encore bien d’autres seront présents! Parmi les choses à ne pas manquer, on citera le concours de cosplay et surtout un concert un peu spécial. «Le concert de Bernard Minet est une vraie tradition, chaque année il met l’ambiance à Comic Con et nous plonge dans les souvenirs!», conclut Sven Naudts.

SOURCEAD
SHARE