Un pédiatre révèle ce qui compte le plus pour les enfants en fin de vie

589

Un pédiatre sud-africain qui s’occupe des enfants en fin de vie les a interrogés et a dévoilé sur Twitter les choses qui étaient les plus importantes à leurs yeux.

Alastair McAlpine est pédiatre en Afrique du Sud. Il a l’un des emplois les plus difficiles au monde puisqu’il s’occupe des enfants en phase terminale. Son rôle est de faire en sorte que les derniers jours de ces petits patients, âgés entre quatre et neuf ans, soient les plus heureux possibles.

« Aucun n’a dit qu’il aurait aimé regarder plus la télé »

Récemment, le pédiatre sud-africain a demandé à ses jeunes patients ce qu’ils avaient le plus apprécié lors de leur court passage sur Terre. La semaine dernière, Alastair McAlpine a dévoilé les résultats sur son compte Twitter.

« D’abord, aucun n’a dit qu’il aurait aimé regarder plus la télé. Aucun n’a dit qu’il aurait dû passer plus de temps sur Facebook. Aucun n’a dit qu’il aimait se battre avec les autres. Aucun n’a apprécié l’hôpital », écrit le médecin avant de citer ceux que les enfants avaient le plus apprécié dans leur vie. « Beaucoup ont mentionné leurs animaux de compagnie : ‘J’aime Rufus, son drôle d’aboiement me fait rire’, ‘J’aime quand Ginny se blottit contre moi la nuit et ronronne’, ‘J’étais le plus heureux du monde quand je montais Jake sur la plage’ ». Le pédiatre indique également que beaucoup d’enfants ont mentionné leurs parents et que souvent ils étaient inquiets à leur sujet en voyant qu’ils étaient si tristes.

La famille au centre des préoccupations

Dans une série de tweets, Alastair McAlpine décrit ce que tous les enfants ont dit qu’ils adoraient : les crèmes-glacées, les livres et les histoires (surtout racontées par leurs parents), la piscine, la plage, les jouets ou encore les super-héros. Le pédiatre indique que presque tous les enfants appréciaient la gentillesse des gens à leur égard ainsi que les personnes qui les faisaient rire. Mais le plus important pour eux est de passer du temps avec leurs proches :  » Ils ont tous apprécié le temps passé avec leur famille. Rien n’était plus important pour eux ».

Le pédiatre sud-africain termine avec un message récapitulatif à destination de tout le monde : « Soyez gentil. Lisez plus de livres. Passez du temps avec votre famille. Faîtes des blagues. Allez à la plage. Faîtes des câlins à votre chien. Dîtes aux personnes spéciales pour vous que vous les aimez. Ce sont les choses que ces enfants auraient souhaité pouvoir faire plus. Le reste, ce sont des détails. … Oh… et puis mangez des glaces ».

Publié le 1er février sur Twitter, le message du pédiatre a été partagé plus de 100.000 fois.

SOURCERédaction en ligne
SHARE