La Chine teste un purificateur d’air géant pour lutter contre la pollution

Ph. DR

Des scientifiques ont installé un purificateur d’air de 100 m de haut dans la ville de Xi’an. Selon les premiers tests, la méthode semble être efficace.

Selon une étude de l’Université américaine de Berkeley parue en 2015, la Chine fait partie des pays les plus pollués de la planète. Chaque année, 1,6 million de Chinois meurent à cause de la pollution de l’air. Depuis quelques années, le gouvernement multiplie les initiatives pour améliorer la qualité de l’air et appliquent de manière plus strictes les lois environnementales. Début 2018, Greenpeace a d’ailleurs salué la chute vertigineuse du niveau moyen de particules PM 2,5 à Pékin et dans 27 villes voisines.

Le plus grand purificateur d’air du monde

Néanmoins, d’autres villes et provinces chinoises restent encore fortement touchées par la pollution. Dans la ville de Xi’an, la capitale de la province du Shaanxi, des chercheurs ont testé une méthode plutôt originale pour lutter contre la pollution. Ils ont construit un purificateur d’air géant, probablement le plus grand du monde. Cette tour de 100 mètres de haut est entièrement dédiée à la purification de l’air de cette ville de 8 millions d’habitants.

Premiers tests concluants

La base de la tour, qui fait la taille d’un demi-terrain de foot, absorbe l’air pollué. Il est chauffé grâce à l’énergie solaire et passe ensuite par une série de filtres avant d’être rejeté par le sommet de la tour. Des scientifiques viennent de rendre leur premier verdict et les résultats semblent plutôt encourageants. Grâce à une production de 10 millions de m³ d’air pur par jour, ils ont observé une diminution de 15 % des particules PM 2,5 sur une région de 10 km² autour de la tour.

Ils s’attendent à une multiplication de ce genre de tour dans les années à venir. Ils estiment qu’un tour de 500 m de haut pourrait purifier l’air d’une surface de 30 km².