Turquie : Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés à la poubelle

1619
AFP PHOTO / ADEM ALTAN

À Ankara, en Turquie, des éboueurs ont ouvert une bibliothèque publique à partir des livres qu’ils ramassaient dans la rue.

Depuis quelques mois, le quartier de Çankaya à Ankara, en Turquie, abrite un lieu culturel hors du commun. Une bibliothèque de quartier a été ouverte par un groupe d’éboueurs. Pendant plusieurs mois, ces employés de la ville ont décidé de mettre de côté les livres abandonnés dans la rue pour leur donner une seconde vie.

Aide des autorités locales

Une fois que les éboueurs ont amassé assez de bouquins, ils ont ouvert leur propre bibliothèque. Initialement, l’endroit était réservé aux employés et à leur famille. Mais au fur et à mesure, la collection de livre s’est agrandie et les habitants du quartier ont également montré leur intérêt. Si bien qu’en septembre 2017, les éboueurs ont reçu l’aide des autorités locales pour ouvrir leur bibliothèque au public.

Déjà 6.000 livres

Cette bibliothèque a été installée dans une ancienne usine de briques. Elle compte aujourd’hui plus de 6.000 ouvrages, des romans mais aussi des livres scientifiques et des bandes-dessinées. En plus des livres ramassés dans les poubelles, des bouquins donnés par les habitants viennent régulièrement agrandir la collection.

 

Les livres sont désormais si nombreux que la bibliothèque les prête à des écoles et à des prisons. « Des enseignants de villages de toute la Turquie nous demandent des livres », a expliqué le maire de Çankaya à CNN. En quelques mois, le projet lancé par un groupe d’éboueurs a pris une ampleur inimaginable. La ville a même décidé d’engager une personne à plein-temps pour gérer la bibliothèque.

Ph. AFP PHOTO / ADEM ALTAN