Open d’Australie – Roger Federer considère que « Goffin sera difficile à battre » cette année

27
Open d'Australie - Roger Federer considère que

Le dimanche qui précède le début de l’Australian Open est toujours dévolu au cricket à Melbourne. Dans le MCG voisin, à 100 mètres de la Rod Laver Arena, se déroulait le clash entre l’Australie et l’Angleterre. Ce dimanche est aussi le jour où le tenant du titre, Roger Federer (ATP 2) vient faire sa conférence de presse d’avant-tournoi. Le Suisse, 36 ans, est donc venu livrer son sentiment. Et il est prêt. « J’arrive en confiance », expliqua-t-il. « La Hopman Cup à Perth s’est parfaitement déroulée. Cela m’avait bien réussi l’an dernier et cela devrait à nouveau m’aider car les courts sont identiques. L’année dernière, je ne savais pas à quoi m’attendre, vu que je revenais de blessure. J’étais dans la situation où figurent Djokovic et Wawrinka aujourd’hui. Cette fois, c’est différent. J’espère clairement gagner plusieurs matches et que tout se mette à rouler. Mais de là à me considérer favori… Je ne pense pas qu’un joueur de 36 ans puisse être le favori d’un tournoi », sourit-il.
Roger Federer l’est pourtant. Les bookmakers australiens lui ont d’ailleurs donné la cote de 2,88 contre 1, assez loin devant Rafael Nadal (ATP 1) et le revenant Novak Djokovic (ATP 14). Le recordman du nombre de titres du Grand Chelem s’attend toutefois à une quinzaine difficile, où il pourrait croiser Milos Raonic (ATP 23) en huitièmes de finale et peut-être retrouver David Goffin (ATP 7) en quarts. Au fond que pense-t-il du Liégeois, qui l’a battu en demi-finale du Masters à Londres ?
« Je pense qu’il va connaître une très bonne année. Ce qu’il a réalisé fin de la saison dernière va lui procurer beaucoup de confiance et lui donner de bonnes infos sur la manière d’aborder les grands matches et de défier les meilleurs », expliqua-t-il. « Avoir battu Rafa et moi-même dans le même tournoi est une performance qui n’arrivera peut-être plus. L’accession à la finale de la Coupe Davis, également, va lui permettre de grandir, en tant que joueur. Je pense donc qu’il sera difficile à battre. Il est dans la fleur de l’âge. Je m’attends à ce qu’il soit coriace, sans aucun doute », conclut-il.

Source: Belga

 

SHARE