Peyo, le cheval qui rend visite aux malades d’Alzheimer

Depuis quelques mois, en France, Peyo, un cheval thérapeutique, rend visite aux malades d’Alzheimer dans les établissements de santé.

Les visiteurs ne doivent pas s’étonner de tomber nez à nez avec un cheval dans l’ascenseur de certains hôpitaux et établissements de santé de la région de Dijon, en France. En effet, cela signifie que Peyo, un étalon de 13 ans, est en tournée pour apporter du réconfort aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Une initiative des Sabots du Cœur

Cette initiative a été mise en place par Hassen Bouchakour. Ce cavalier, artiste, amoureux des animaux et propriétaire de Peyo a fondé l’association Les Sabots du Cœur. Le centre hospitalier La Chartreuse de Dijon était déjà convaincu par la médiation animale. Il disposait de deux chiens au sein de ses services et recevait plusieurs fois par an des associations de zoothérapie. Mais depuis peu, l’établissement essaye l’équithérapie en faisant venir Peyo deux fois par mois.

Pendant plusieurs heures, l’étalon se promène dans les couloirs, il prend l’ascenseur et va rendre visite aux patients directement dans leur chambre. Selon la directrice de l’établissement, les effets positifs sont multiples : à la fois pour les résidents, mais aussi pour leur famille et le personnel soignant.

Un animal doté d’un sixième sens

Hassen Bouchakour n’arrive pas vraiment à l’expliquer mais son cheval choisit où il va et les patients auxquels il rend visite. « Peyo a un comportement complètement différent lorsqu’il s’agit de personnes fragiles, d’enfants ou de personnes âgées. Il a envers eux une espèce d’empathie vraiment différente du reste du temps », explique Hassen.

Pour lui, Peyo fait partie de ces rares chevaux dotés d’un sixième sens et capables de viser le point fragile chez une personne. « On observe à chaque fois que le cheval se dirige vers le membre qui est malade et à avoir des réactions surprenantes », explique le jeune cavalier en montrant des images où Peyo lèche les jambes d’une personne malade.

Il a fallu quatre ans à Hassen Bouchakour pour rendre ce projet réalisable et rien n’a été laissé au hasard. Il a dû apprendre à Peyo à faire ses besoins sur commande, mais aussi l’habituer à marcher sur du carrelage, à monter des escaliers et à prendre l’ascenseur. De plus, il doit respecter un protocole sanitaire très strict avant de rentrer dans l’hôpital. En plus d’être tondu, tressé et déparasité, Peyo est mis en quarantaine deux jours avant et après chaque visite en milieu hospitalier.

Mais tous ces efforts valent la peine. « Au delà d’une simple compagnie chaleureuse, cette action met en évidence des progrès prodigieux des patients au contact du cheval, notamment pour les troubles du comportements. Au contact du cheval, des personnes atteintes d’Alzheimer se retrouvent plongés durant quelques précieuses minutes dans des souvenirs d’une précision incroyable avant d’être rappelé malheureusement par la maladie », a expliqué Hassen en mai 2017 lors du lancement de l’opération Les Sabots du Coeur.

« Peyo, cheval du cœur », un documentaire émouvant

L’étalon fait actuellement l’objet d’un magnifique documentaire commandé par la chaîne Equideo. En quelques jours,  la première partie de « Peyo, cheval de cœur » a été vue plus de 2,4 millions de fois sur Facebook.

UN CHEVAL DANS L'HÔPITAL …

Avec une larme au coin de l'oeil, découvrez : " Peyo, cheval de coeur ", la première partie d'un docu très émouvant pour Equideo. Merci aux patients de l'hôpital les Vergers à Dijon ainsi qu'à ce formidable cheval Peyo qui nous confirme que le cheval est bien le meilleur ami de l'homme…. a voir et a partager autour de vous, parce qu'un jour ce sera nous ….

Posted by Equideo on Thursday, 4 January 2018

Regarder la vidéo sur mobile.

Ph. Hassen Bouchakour / Les Sabots du Coeur / Equideo