Une gigantesque forêt de 50 millions d’arbres va être plantée en Grande-Bretagne

AFP PHOTO / JOHN THYS

Theresa May a présenté un projet de création d’une nouvelle forêt dans le nord de l’Angleterre dans laquelle 50 millions d’arbres seront plantés d’ici 2050.

La Grande-Bretagne va bientôt disposer d’un nouveau poumon vert. Ce dimanche, le Premier ministre Theresa May a annoncé la création d’une gigantesque forêt qui s’étendra sur près de 200 km entre Liverpool et Hull dans le nord de l’Angleterre.

Ph. http://www.woodlandtrust.org.uk/

Un coût de plus de 500 millions €

Le but de ce projet vert, baptisé « Nothern Forest », est d’améliorer l’environnement et la qualité de l’air en capturant jusqu’à 7 millions de tonnes de carbone, mais aussi de prévenir des inondations qui menacent 190.000 maisons dans la région. Le coût total de la création de cette forêt est estimé à 500 millions de livres sterling, soit près de 570 millions d’euros. En plus des effets positifs sur l’environnement, l’objectif est de générer 2 milliards de livres sterling pour l’économie, à travers le tourisme, la relance des entreprises rurales et la création d’emplois.

AFP

50 millions d’arbres d’ici 2050

Concrètement, le projet prévoit de planter 50 millions d’arbres d’ici 2050. « Cela va prendre du temps de planter les millions nécessaires au développement de cette forêt nationale. Ce n’est pas quelque chose qui se fera à court terme, mais l’engagement est là », a déclaré Theresa May à la radio BBC 1. « Cette nouvelle forêt du Nord est un projet ambitieux et excitant qui va créer un vaste tapis forestier dans le nord de l’Angleterre, s’étirant d’un côté à l’autre du pays et procurant un habitat riche à la faune sauvage ainsi qu’un environnement naturel dont des millions de personnes pourront profiter », a quant à lui déclaré le secrétaire d’Etat à l’Environnement, Michael Gove.

La forêt sera composée d’un mélange de feuillus de la région, comme des chênes, et de conifères. La plantation commencera en mars prochain, près de Bolton. Selon l’organisation ClimateAction, les forêts couvrent actuellement seulement 11 % du Royaume-Uni, beaucoup moins qu’en France (36 %) et en Allemagne (32 %).