Pyongyang va rétablir le téléphone rouge intercoréen

278
AFP

La Corée du Nord a annoncé mercredi qu’elle rouvrirait le canal de communication intercoréen à 06H30 GMT (07h30 HB), au lendemain de la proposition de dialogue faite par Séoul en réponse aux appels à une amélioration des relations lancés par Kim Jong-Un, selon les autorités sud-coréennes

Le dirigeant nord-coréen a également « salué » le soutien apporté par Séoul à sa proposition de paix, a déclaré de son côté Ri Son-Gwon, chef du Comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la Corée (CRPC), à la télévision officielle nord-coréenne.

Pourparlers

Kim Jong-Un s’est servi lundi de son adresse à la nation du Nouvel An pour avertir qu’il avait en permanence à sa portée le « bouton » atomique tout en tendant la main au Sud. Il a évoqué la possibilité de discussions et expliqué que Pyongyang pourrait participer aux JO d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud.

En réponse, Séoul a proposé la tenue de pourparlers à haut niveau le 9 janvier à Panmunjom, village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53).

Il s’agit, a précisé le ministre sud-coréen de l’Unification Cho Myoung-Gyon, de discuter de la participation de la Corée du Nord aux jeux de Pyeongchang et « d’autres questions d’intérêt mutuel pour l’amélioration des relations intercoréennes ».

« Contact rapproché »

Les médias officiels de Corée du Nord ont « déclaré que le Nord rouvrirait le canal de communication avec le Sud à 15H30 (06H30 GMT) aujourd’hui », a dit à l’AFP un porte-parole du ministère de l’Unification. « Conformément à une décision du leadership, nous allons établir un contact rapproché avec la Corée du Sud de manière sincère et fidèle », a dit M. Ri, cité par l’agence sud-coréenne Yonhap.

Intervention de Trump

Le président américain Donald Trump a moqué mardi son homologue nord-coréen, affirmant avoir un bouton nucléaire « plus gros et plus puissant » que celui que Kim Jong-Un se targue d’avoir dans son bureau.

« Le leader nord-coréen Kim Jong-Un vient d’affirmer que le ’bouton nucléaire est sur son bureau en permanence’ (…) informez-le que moi aussi j’ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne! », a tweeté le président américain.