VIDEO. Une route intelligente testée en France

305
Ph. Twitter

L’entreprise Colas, filiale de Bouygues, a présenté vendredi en Vendée, où elle est expérimentée, une route intelligente baptisée Flowell, basée sur un système de marquage au sol lumineux et dynamique pouvant être piloté à distance.

Passages piétons qui s’éclairent lors de la traversée d’enfants, ouverture ou fermeture d’une voie de circulation en fonction du trafic, place de livraison se transformant en place de parking la nuit ou encore création de dépose-minute éphémère près d’une école… Cette route, composée de dalles posées directement sur la chaussée et comprenant un système d’éclairage à diodes électroluminescentes (LED), a pour objectif de remplacer le traditionnel marquage au sol.

Arrêt de bus scolaire 

Testée depuis plusieurs semaines sur le campus du groupe dans les Yvelines, une portion de cette route vient d’être installée dans la commune de Montréverd (Vendée).

Un arrêt de bus scolaire utilisant cette technologie a été mis en place afin de sécuriser l’attente et la montée des élèves. « C’est un système qui va s’allumer aux horaires de passages du bus » pour « signaler aux automobilistes qu’il s’agit d’une zone de danger potentiel », explique Philippe Raffin, directeur Technique, Recherche et Développement chez Colas. Le tout est alimenté par des portions de routes photovoltaïques installées à proximité.

D’autres sites

Présenté lors du dernier salon des maires de France, à Paris fin novembre, Flowell, co-inventé par Colas et CEA Tech, va être testé pendant au moins un an en Vendée. Le système devrait être déployé dans d’autres sites pilotes en France pour d’autres applications. La commercialisation n’interviendra pas avant « 18 à 24 mois », selon Bernard Sala, directeur adjoint de Colas.

Il y a un an, la filiale du géant du BTP avait inauguré la première route solaire, Wattway, à Tourouvre (Orne) avant des expérimentations dans une douzaine de sites en France, mais aussi en Amérique du Nord. Une portion vient également d’être inaugurée au pied d’un immeuble du centre-ville de Tokyo.