Rétro 2017 : affaires et « trahison » dans l’actualité belge

Belga / S. Kip

Toute cette semaine, Metro jette un coup d’œil dans le rétroviseur de l’actualité de l’année 2017. Aujourd’hui, la rétro belge.

Gouvernance

Belga / B. Doppagne

Deux affaires de mauvaise gouvernance vont secouer le monde politique francophone. À Liège, les rémunérations conséquentes de mandataires locaux dans les comités de secteur du holding financier public Publifin entraînent la mise sur pied d’une commission d’enquête du parlement wallon. Elle entend notamment André Gilles (ci-dessus), président du CA de Publifin, et l’administrateur délégué Stéphane Moreau. À Bruxelles-Ville, le bourgmestre Yvan Mayeur (ci-dessous) quitte ses fonctions suite à la polémique suscitée par son traitement perçu au Samusocial.

Belga / T. Roge

Le cdH retire la prise

Belga / T. Roge

À la surprise générale le 19 juin, le président du cdH Benoît Lutgen lâche le PS et décide de chercher d’autres partenaires pour former des gouvernements en Wallonie, à Bruxelles et à la Fédération. Son «coup» n’aboutira qu’à Namur avec le MR qui dirige désormais l’exécutif wallon emmené par Willy Borsus.

Beaucoup d’inscrits, peu d’élus

Belga / B. Doppagne

Pour la première fois, les étudiants candidats francophones au cursus de médecine et de dentisterie ont dû passer un examen d’entrée le 8 septembre. Quelque 3.471 candidats y prennent part. Ils seront 696 à obtenir le sésame pour s’inscrire en première année. Cette option pour limiter le nombre d’étudiants continue de faire débat.

En bref et non exhaustif

  • La commission d’enquête sur le Kazakhgate, nom donné aux potentielles tractations sur l’élaboration de la loi sur la transaction pénale élargie entame ses travaux le 9 janvier. Éclaboussé par cette affaire, le bourgmestre d’Uccle Armand De Decker démissionne le 17 juin.
  • Le ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan, son cabinet entâché par les affaires de gouvernance, démissionne le 18 janvier.
  • Le gouvernement wallon s’accorde sur un montant de base de 155€ d’allocations familiales pour les enfants jusqu’à l’âge de 18 ans, et de 165€ pour les 18-24 ans.
  • Le centre commercial Rive Gauche ouvre officiellement ses portes au public à Charleroi le 9 mars.
  • Le 28 mars, la demande en désaveu de paternité de Jacques Boël, introduite par Delphine Boël, est jugée recevable mais non fondée. Le roi Albert II n’est pas tenu de reconnaître sa paternité.
  • Des milliers d’œufs contaminés au fipronil sont découverts au Pays-Bas. La Belgique prend des mesures de précaution.
  • Le 26 juin, un homme actionne un engin explosif dans la gare de Bruxelles-Central avant d’être abattu par des militaires, mais sans faire d’autre victime.
  • En septembre, la Région bruxelloise interdit, après la Wallonie, les sacs de caisse jetables en plastique.
  • Le 11 septembre, le bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne est retrouvé mort égorgé non loin de son domicile.
  • RTL Belgium annonce le 14 septembre son intention de licencier 105 personnes sur les 800 employés.
  • Bruxelles Mobilité ferme le 6 octobre une partie du viaduc Herrmann-Debroux après que des faiblesses ont été découvertes dans le béton. Il rouvre le 12.
  • Le 27 novembre, deux ouvriers d’Infrabel sont tués dans un accident de train à Morlanwelz.
  • Le 11 décembre, ministres fédérale et régionaux confirment la sortie du nucléaire en 2025 dans un Pacte énergétique pour l’horizon 2050. La N-VA torpille l’accord.