Le Pentagone a enquêté sur les ovnis

163
AFP / Patrick Stollarz

Le département américain de la Défense a confirmé qu’il avait mené en toute discrétion une enquête sur des faits aériens inexpliqués.

Le programme ‘Advanced Aerospace Threat Identification Programme’ s’est en effet déroulé de 2007 à 2012 au sein du Pentagone, révèle samedi le New York Times.

Il a coûté la bagatelle de 22 millions $ par an. Selon le journal, le programme est né sous l’impulsion d’Harry Reid, sénateur du Nevada, qui a dirigé le groupe démocrate à la Chambre haute américaine de 2005 à janvier dernier, lorsqu’il a quitté le Congrès.

Les Démocrates avaient obtenu la majorité au Sénat après avoir remporté les élections législatives en 2006.

La plupart des 22 millions sont allés à Bigelow Aerospace, une entreprise située dans le même Etat que celui d’Harry Reid. Celle-ci, qui dispose encore de contrats fédéraux et avec la Nasa, appartient au multimilliardaire Robert Bigelow, que le NY Times décrit comme un ami du sénateur.

Personne n’était joignable samedi chez Bigelow Aerospace à Las Vegas, tandis que la boîte vocale de l’entreprise était hors service.

L’officier qui a dirigé le programme depuis 2007, Luis Elizondo, affirme que celui-ci s’est poursuivi au-delà de 2012, quand il a été mis fin à son financement, rapporte encore le NY Times. L’homme a quitté le Pentagone en octobre dernier.