Bruges étrille Anderlecht

88

Bruges s’est largement imposé hier face à Anderlecht en Jupiler Pro League, et est désormais solide leader du championnat.

Abdoulay Diaby (45e+1, 45e+2), des penalties de Ruud Vormer (57e) et Jelle Vossen (73e), et Hans Vanaken (87e) ont permis au Club Bruges de survoler le match au sommet de la 19e journée du championnat de Belgique face à Anderlecht (5-0). Grâce à cette 40e victoire d’affilée sur leur terrain, les Blauw & Zwart comptent 47 points. Anderlecht reste troisième, avec 34 unités au compteur.

Malgré la présence de Kara Mbodji, Sven Kums et Adrien Trebel, incertains jusqu’à l’échauffement, Anderlecht n’a pas empêché le Club Bruges de prendre l’initiative. Dion Cools a lancé Diaby, qui a mis Trebel dans le vent avant d’alerter Franck Boeckx (3e). L’attaquant brugeois exploitait bien les espaces s’ouvrant à lui mais les ballons ne lui parvenaient pas dans la foulée (12e, 18e). Bruges a frôlé une première fois le but lorsque Leander Dendoncker a dévié sur la ligne un envoi de Wesley (22e).

Sur un contre, Anderlecht a eu une superbe opportunité d’ouvrir la marque mais Sofiane Hanni, laissé seul par Lorenzo Denswil, a préféré donner le ballon à Robert Beric plutôt que de tenter sa chance (37e). Sur le renvoi de la défense, le ballon est parvenu à Dendoncker, qui a tiré à côté. Malgré un terrain n’avantageant pas l’équipe voulant faire le jeu, Bruges a poursuivi son forcing. Et dans le temps additionnel, Diaby a bénéficié du 14e assist de Vormer (45e+1, 1-0) avant de profiter d’une mésentente entre Uros Spajic et Boeckx (45e+2, 2-0).

Bruges assomme ses concurrents

Dès la reprise, Bruges a fait comprendre qu’il ne se contenterait pas de gérer cet avantage. Sur un service de Vanaken, Diaby est entré dans le rectangle où Ivan Obradovic l’a arrêté fautivement. Vormer n’a pas manqué l’occasion d’alourdir la marque (57e, 3-0). Bien que le rythme ait baissé, les défenseurs Anderlechtois en avaient plein les pieds et Spajic a commis un penalty sur Vanhaken, que Vossen a transformé (73e, 4-0). L’attaquant n’avait pas fini son travail puisqu’il a donné à Vanaken un ballon à mettre au fond du but (87e, 5-0). Avec ce résultat, les Blauw & Zwart semblent désormais difficilement rattrapables.