Noël, c’est l’heure des bulles

203
Photo George Clerk / Istock.com

L’heure est aux bulles en cette période de fêtes. Du champagne au mousseux, il y en pour toutes les bourses et pour tous les goûts. Petite sélection…

Prosecco Superiore Brut La Farra

Issu d’un petit producteur au cœur de la Vénétie et de l’aire d’appellation (DOCG), ce Prosecco nous propose un nez très floral et une bouche fraîche sur des notes de douceur et de fruits blancs avec une pointe d’acidité. 10,75€

Cava Oro de Uva

Emblématique du Cava espagnol, cet Ora de Uva se boit en apéritif mais peut facilement se marier à un dessert comme une glace vanille. Brut, il offre en bouche une fraîcheur assortie d’une pointe de zeste d’orange. 9,99€

Akakiès 2015 Domaine Kir-Yianni

Sortons des sentiers battus pour emprunter celui de ce rosé pétillant en provenance de Grèce. L’Akakiès est un demi-sec du domaine Kir-Yianni aux efflives particulièrement fruitées. 12€

Jacquart – cuvée Alpha rosé vintage 2010

Un vin de caractère qui surprendra avec son assemblage de 60% de chardonnay et de 40% de pinot noir. Un champagne vineux à l’effervescence crémeuse, à associer sans difficulté avec des recettes épicées. 115 €

Lallier – grand cru brut 2008

L’année 2008 fut compliquée en Champagne, marquée par un été frais et le début d’un mois de septembre pluvieux. La maison Lallier montre que rien n’est joué dans le vin et que même les années compliquées peuvent donner de grands vins. 42 €

Duval-Leroy – Authentis – petit meslier 2007

Pour déguster un champagne de caractère, on peut par exemple choisir un cépage atypique, en l’occurrence le petit meslier. La maison lui dévoue à 100% sa référence. 92,78 €

Henriot 2005 – magnum

Le millésime 2005 continue de faire tourner les têtes des adorateurs de bulles. Le magnum est le format idéal pour l’épanouissement du champagne. Autre atout de cette contenance: on peut servir tout le dîner du réveillon de Noël au champagne. 95,90 €

Maurice Grumier 2006

La famille Grumier oeuvre dans la vallée de la Marne depuis quatre générations. Avec ce millésime 2006, la maison propose une nouvelle lecture d’une année recherchée, en procédant à l’élevage en fût de chêne du pinot noir et du chardonnay, répartis à 50%. 40€