La fédération des organisations juives demande au FC Bruges d’empêcher un chant antisémite

79
Belga / Y. Jansens

La fédération des organisations juives de Belgique (CCOJB) a écrit aux dirigeants du club de football du FC Bruges pour leur demander qu’un chant antisémite ne soit plus scandé dans les tribunes, en prévision du sommet de ce dimanche contre Anderlecht, indique vendredi la RTBF.

Certains supporters brugeois ont pris le pli d’entonner « Al wie niet springt is een jood » (qui ne saute pas est un juif) lors des rencontres entre le FC Bruges et Anderlecht. Dans ce contexte, le « juif » est l’Anderlechtois, explique la RTBF.

Dans le courrier, le CCOJB souligne que considérer le « juif » comme un ennemi est fréquent dans les stades de football. Il rappelle des précédents en Premier League (Angleterre) avec les supporters de Chelsea insultant des supporters de Tottenham, ou des photos d’Anne Frank circulant dans les tribunes du stade de la Lazio à Rome.

« Le CCOJB agit continuellement pour lutter contre l’antisémitisme, et celui qui fait rage dans les clubs de football n’y fait pas exception. Nous interpellons régulièrement, et encore très récemment, les clubs et les fédérations sportives sur les chants antisémites et le traitement qui en est fait pendant les matches. Le match de ce dimanche sera notamment suivi attentivement », commente Yohan Benizri, le président du CCOJB, cité par la RTBF.