L’invitation d’Armstrong fait polémique

101

Flanders Classics, qui organise le Tour des Flandres, aura un invité d’honneur de marque lors de la prochaine édition.

Cet invité fait toutefois polémique, puisqu’il s’agit de… Lance Armstrong. Le cycliste est convié par le CEO de Flanders Classics Wouter Vandenhaute, candidat, pour rappel, en partenariat avec le patron de Ghelamco Paul Gheysens, au rachat du RSC Anderlecht. Lance Armstrong, faut-il le rappeler, a été suspendu à vie pour dopage, et gommé entre autres du palmarès du Tour de France. Après ses aveux en janvier 2013, il était devenu persona non grata dans le monde du cyclisme, et n’était nulle part bienvenu. Il effectuera donc son grand retour médiatique dans le monde de la petite reine en Flandre, au printemps.

«Lance Armstrong est et reste un grand champion», se justifie Wouter Vandenhaute, qui n’a jamais hésité à susciter la controverse en bousculant les traditions auxquelles le monde du cyclisme est attaché. C’est déjà lui, par exemple, qui avait biffé le Mur de Grammont et le Bosberg du parcours du Tour des Flandres en 2012. C’est encore lui qui, cette année, a déménagé la ligne de départ de Bruges à Anvers. Et c’est toujours lui qui va tracer la ligne d’arrivée du Circuit Het Nieuwsblad à Ninove en 2018, après l’avoir effacée à Gand. «Il s’agira pour Lance de son retour dans le cyclisme et en ce qui me concerne, il est le bienvenu», déclare Wouter Vandenhaute. L’Américain qui a fait parvenir une petite vidéo, est pour sa part ravi d’avoir été invité. «J’ai hâte de vous rencontrer et de m’entretenir avec vous de cyclisme», y déclare-t-il entre autres.