Une gigantesque sculpture de Yinka Shonibare bientôt installée à Central Park

87
Public Art Fund, NY

Une sculpture colorée haute de sept mètres imaginée par l’artiste britannico-nigérian Yinka Shonibare sera bientôt installée à l’entrée sud-ouest de Central Park à New York. 

Ce monument appartenant à la série en fibre de verre « Wind Sculpture » de Yinka Shonibare évoque une voile de navire en wax. Immense et virevoltante, elle sera hissée sur la Doris C. Freedman Plaza en mars 2018.

Shonibare poursuit son étude de l’identité culturelle sous l’angle du colonialisme. À travers cette oeuvre, qui compte parmi les moins figuratives de sa carrière, l’artiste invite à réfléchir au mouvement des peuples et des idées au-delà des frontières, comme le souligne Nicholas Baume, directeur et conservateur en chef du Public Art Fund, qui soutient ce travail.

Le motif inspiré du tissu wax africain

Ornée d’un motif complexe peint à la main et coloré de turquoise, de rouge et d’orange (des teintes qui rappellent à Shonibare son enfance à Lagos), l’oeuvre est aux yeux de l’artiste « la parfaite métaphore d’une identité aux couches multiples ». Le motif s’inspire du tissu wax africain, lui-même dérivé du batik indonésien rapporté en Afrique par les Ghanéens qui ont combattu auprès des forces armées hollandaises pendant la colonisation.

Par son envergure et son emplacement, l’oeuvre fait référence aux monuments civiques traditionnels, mais ses couleurs vives et ses formes contrastent avec cette idée pour remettre en question le rôle des monuments dans des sociétés hétérogènes, selon le Public Art Fund.

AFP PHOTO / PIUS UTOMI EKPEI

Jusqu’au 14 octobre 2018

L’artiste s’est lancé dans la série « Wind Sculpture » en 2013, lorsqu’il a commencé à manipuler la fibre de verre en grand format. La dernière oeuvre de la première génération, « Wind Sculpture VII », s’élève devant le Smithsonian National Museum of African Art.

La série « Wind Sculpture » de deuxième génération, dont voici la première oeuvre, est plus imposante et plus complexe avec des structures aux plis et aux revers plus profonds et travaillés.

« Yinka Shonibare MBE: Wind Sculpture (SG) I »  sera à admirer sur la Doris C. Freedman Plaza, du 7 mars au 14 octobre 2018.