Lassé des bouchons, un Chinois se peint une flèche au sol pour rediriger la circulation

410
Belga / AFP/ F.J. Brown

Fatigué d’être bloqué dans les embouteillages, un Chinois de 28 ans pensait avoir trouvé une parade ingénieuse: peindre sur la chaussée une fausse flèche blanche pour rediriger la circulation à son avantage.

La police lui a infligé une amende de 1.000 yuans (126 euros) après l’avoir repéré accroupi sur la chaussée avec un petit pot de peinture dans la ville de Lianyungang, dans la province du Jiangsu (est), a rapporté le journal local Xiandai Kuaibao.

L’homme, identifié comme «M. Cai», était en train de peindre une flèche à un vaste carrefour à plusieurs voies, afin de rediriger la circulation, tandis que des voitures le contournaient.

«Je prends le bus tous les jours pour rentrer chez moi après le travail, et je passe par cet endroit», raconte-t-il dans une vidéo apparemment filmée par la police et publiée sur le site internet du quotidien. «Les embouteillages ici sont terribles. Mais j’avais remarqué que peu de voitures empruntaient la file qui permet de tourner à gauche. Je voulais donc juste la transformer en file qui permet aussi d’aller tout droit, en peignant une flèche dans ce sens», a-t-il expliqué.

Les autorités ont ordonné à des agents de la voirie d’effacer les traces du forfait. Quant à la police, qui l’avait arrêté, elle l’a relâché. «Puisque tu es encore jeune et plutôt honnête, on ne te gardera pas en détention ce coup-ci, compris?», lui dit un policier dans la vidéo mise en ligne.

SOURCEAFP
SHARE