PHOTOS. Le volcan du Mont Agung crache ses cendres sur Bali

AFP / S. TUMBELAKA

Le volcan du Mont Agung sur l’île de Bali en Indonésie a continué son éruption dimanche, crachant des cendres à 3.000 mètres d’altitude, selon les autorités de gestion des désastres.

Le volcan est entré en éruption samedi pour la seconde fois en une semaine. Sutopo Nugroho, porte-parole de l’agence nationale de gestion des désastres, a affirmé que les cendres étaient soufflées vers le sud-est en direction de l’île voisine de Lombok.

Le niveau d’alerte est resté inchangé, à un cran sous le seuil maximal, a-t-il observé. L’alerte avait été relevée au maximum le 22 septembre dernier forçant plus de 130.000 personnes à fuir leurs foyers et trouver refuge dans des abris par crainte d’éruption imminente.

Mais les autorités avaient baissé d’un cran le niveau après une réduction constante de l’activité du volcan. Le Mont Agung, d’une altitude de 3.031, a été en éruption durant près d’une année entre 1963 et 1964, tuant 1.200 résidents.

Des dizaines de vols annulés

Des dizaines de vols ont été annulés à Bali, haut lieu du tourisme indonésien, ont annoncé les autorités dimanche.

Au moins 2.000 passagers sont touchés par les annulations de 28 vols, dont de nombreux touristes australiens, a déclaré Arie Ahsanurrohim, porte-parole de l’aéroport international de Denpasar.

L’aéroport reste toutefois ouvert et il appartient aux compagnies elles-mêmes de décider d’annuler ou de détourner leurs vols, a-t-il ajouté.

Plusieurs vols intérieurs, à destination par exemple de l’île voisine de Lombok, également très touristique, ont aussi été annulés. Le vent pousse les cendres dans la direction de Lombok, à l’est de l’île de Bali.

Plus de 120 volcans sont en activité en Indonésie, qui est située sur la « ceinture de feu » du Pacifique.