Test : Call of Duty WWII – Un retour sur le front réussi

212

Le côté futuriste et science-fiction des derniers Call of Duty avait déçu pas mal de fans. Mais avec Call of Duty WWII, la licence revient à l’univers de ses débuts : la Seconde Guerre mondiale.

En 2003, le premier épisode de Call of Duty suivait les traces de Medal of Honor et de Battlefield 1942 en proposant aux joueurs de plonger dans la Seconde Guerre mondiale. Au fil des épisodes, la licence a adopté un approche futuriste, l’éloignant de plus en plus des plages du débarquement. Le pompon a été atteint en 2016 avec Infinite Warfare, un épisode spatial dans lequel on pouvait rencontrer… Lewis Hamilton, le pilote de F1.

Un retour aux sources

Et même si le jeu a terminé à la première place des ventes en 2016, de nombreux joueurs attendaient un retour aux sources. Avec Call of Duty WII, Activision a enfin exhaussé leur souhait. En effet, dès les premières minutes de la campagne solo, on se retrouve dans la peau d’un jeune soldat américain qui s’apprête à débarquer sur une plage de Normandie.

Plus globalement, quitte à parfois sombrer dans les clichés, on retrouve tous les éléments clés des jeux de guerre du début des années 2000 comme des phases de conduite au volant d’une Jeep ou d’un char d’assaut, une mission de sniper en haut du clocher d’une église ou encore la fameuse bataille des Ardennes. Le tout est servi à la sauce Call of Duty avec une approche spectaculaire (et bien scriptée). Mais ne boudons pas notre plaisir, cette campagne est très réussie et sans temps mort. On regrettera néanmoins qu’elle soit aussi courte. Comptez à peine 10h de jeu pour venir au bout des onze missions.

Un multi complet

Mais que serait un « Call of » sans ses modes multijoueur. En effet, de nombreux fans ne jurent que par le multi de Call of Duty. Et eux aussi seront servis. Outre les modes classiques, on notera la présence du mode War qui plonge les joueurs dans des grandes batailles 6 vs 6. Enfin, un mode Zombie est également au rendez-vous. Toujours aussi fun, ce mode coopératif s’inscrit dans la thématique de la Seconde Guerre mondiale puisqu’il vous plongera dans un petit village enneigé de Bavière où vous devrez faire face à des hordes de zombies nazis.

Graphiquement, les versions PS4 Pro et Xbox One X que nous avons essayées se sont montrées à la hauteur. Les visuels sont magnifiques et Call of Duty WWII fait clairement partie des plus beaux FPS de l’année.

Avec WWII, Call of Duty opère un retour aux sources réussi qui fait le plus grand bien à la licence. Les joueurs semblent aussi apprécier ce virage puisque durant le week-end de lancement, Call of Duty WWII s’est vendu deux fois plus que son prédécesseur. Nous sommes déjà curieux de voir quel style de Call of Duty nous attend l’année prochaine !

REVIEW OVERVIEW
Call of Duty WWII