ATP – Masters – Dimitrov retrouve Goffin en finale du Masters: « Ce sera un match intéressant »

33
ATP - Masters - Dimitrov retrouve Goffin en finale du Masters:

« Je ne sais pas quoi dire. Le dernier jeu a été tellement épique. Je suis ravi d’avoir réussi à maîtriser mes nerfs », a-t-il confié, soulagé. Grigor Dimitrov (ATP 6) retrouvera David Goffin (ATP 8) ce dimanche à Londres en finale des ATP Finals, le Masters. Le Bulgare, 26 ans, a été chercher sa place en battant dans la deuxième demi-finale l’Américain Jack Sock (ATP 9), 25 ans, l’invité surprise après sa victoire au tournoi ATP Masters 1000 de Paris-Bercy. Il s’est imposé 4-6, 6-0 et 6-3 à sa quatrième balle de match après 1h59 de jeu.
« Jack a livré un match incroyable. Il m’a posé beaucoup de difficultés avec son coup droit. Il peut littéralement faire ce qu’il veut avec. Je pensais que j’étais bien parti après mon bon départ, mais d’une manière ou d’une autre, il est parvenu à remporter ce premier set. Il jouait tellement bien. Il a réussi des points fabuleux, notamment au filet. J’ai moi-même dû sortir quelques tours de passe-passe. Il fallait s’accrocher, mais ma conviction était énorme. Dans le troisième set, j’ai tout fait pour arracher ce break. Je n’ai pas disputé mon meilleur match, mais j’ai trouvé le moyen de gagner. Et c’est une victoire qui compte. »
Une victoire qui, comme pour David Goffin plus tôt dans la journée, amène Grigor Dimitrov en finale du Masters à sa toute première participation. Et qui lui assure, au passage, de terminer l’année à la 3e place du classement ATP. Reste évidemment pour le Bulgare, qui a facilement battu le Belge 6-0, 6-2 dans le groupe Pete Sampras mercredi dernier et est invaincu dans le tournoi, à parachever le travail. Et il sait que ce ne sera pas facile.
« Ce sera un match intéressant », glissa-t-il. « Cela ne m’est encore jamais arrivé de rencontrer deux fois le même adversaire dans le même tournoi. Ce sera un autre match. Il faudra continuer à jouer de la sorte. Il s’agira de mon dernier match de la saison. La salle sera comble et c’est à nous de jouer! », conclut-il.

Source: Belga

 

SHARE